La meilleure musique de la décennie 2000 - Achetez le livre en ligne !

 

 

       

 

     

 

Recherche personnalisée sur tout Musicomania.ca

 

 

pour CHERCHER dans cette page

 

 

 

Tori Amos: In the Studio

Tori Amos - In the Studio (2011) (par Jake Brown)

Jake Brown est un biographe musical reconnu qui a écrit de nombreux livres dans la série In the Studio. Il nous présente ici la vie, et surtout, la carrière musicale de Tori Amos. Il réussit à parfaitement démontrer l’identité musicale unique de cette grande artiste qui s’est toujours moquée des conventions. Le livre débute en traçant un portrait de son enfance dans une famille très religieuse, sa jeunesse et ses études musicales. Le chapitre suivant aborde son passage au sein du groupe Y Kant Tori Read, un groupe rock influencé de la vague hard rock qui avait cours à Los Angeles à la fin des années 1980. Les 10 chapitres suivants présentent dans le détail chacun de ses 10 albums solos. Tout y passe, de son inspiration à son succès sur les palmarès, en passant par les séances d’enregistrement. À travers ses différents albums, on découvre l’évolution de la personnalité de Tori. C’est donc un très beau travail de la part de Brown qui réussit à faire une véritable biographie de Tori Amos à partir de ses enregistrements. Ses fans doivent absolument se procurer ce livre, qui plaira aussi à d’autres amateurs de musique moins friands de Tori Amos. Un très bon livre! (août 2011)

198 pages, version anglaise

ECW

Dennis Dekker - In the Studio with The Beatles: Nagra Tapes

The Beatles - In the Studio with The Beatles: Nagra Tapes (2009) (par Dennis Dekker)

Entre le 2 et le 31 janvier 1969, les Beatles étaient en studio pour les répétitions de l’album qui devait s’intituler Get Back, mais qui est finalement paru en 1970 sous le titre Let It Be. Certains enregistrements de ces sessions allaient aussi voir le jour sur Abbey Road un peu plus tard cette année-là. Les sessions de janvier 1969 ont été filmées par Michael Lindsay-Hogg pour un éventuel documentaire. Les enregistrements audio ont été effectués grâce au système Nagra sur des rubans d’une durée de 16 minutes chacun. Ce sont ces enregistrements inédits qui ont servi de base à ce livre. Dennis Dekker y reprend un par un les différents rubans et fait une description détaillée de ce qu’on peut y entendre. Ils permettent de nous retrouver carrément avec les Beatles en studio et de découvrir les dessous de leurs séances de répétition et d’enregistrement. On peut également découvrir quelque peu le type de relations que l’on pouvait retrouver à l’intérieur du groupe à ce moment. Paul McCartney prenait de plus en plus le titre de leader, alors que George Harrison était prêt à partir dans une carrière solo et que John Lennon était totalement hypnotisé par Yoko Ono, constamment en studio avec eux. Les descriptions de Dekker sont précises et réussissent à recréer habilement l’ambiance du studio. Il ajoute également des informations précieuses sur certaines pièces jouées qui ne sont jamais parues ou qui ont été interprétées par d’autres artistes. Par contre, étant Hollandais, Dekker fait de nombreuses fautes d’orthographe et de grammaire en anglais, un problème qui n’est probablement pas présent dans la version hollandaise du livre. Malgré ces légers défauts, le livre atteint parfaitement son objectif de nous projeter en studio, 40 ans en arrière, avec le plus grand groupe de l’histoire. Ce livre présente donc un élément essentiel pour les plus grands fans des Beatles. (février 2010)

132 pages, couverture rigide, version anglaise

½

Mario Roy - Gerry Boulet : Avant de m'en aller

Gerry Boulet - Avant de m'en aller (1991) (réédition de 2005) (par Mario Roy)

Cette biographie de notre plus grand rockeur québécois a été publiée pour la première fois en 1991, quelques mois seulement après son décès prématuré du cancer le 18 juillet 1990 à l'âge de 44 ans. Elle a été écrite par Mario Roy qui est journaliste à La Presse. Ce livre va bien au-delà de la biographie en nous présentant la vie de Gerry Boulet sous forme de roman. On découvre sa jeunesse, ses premiers pas en tant que musicien (aux côtés de son frère Denis), les Gants Blancs, les débuts d'Offenbach, l'aventure en France, le succès d'Offenbach, sa carrière solo et sa maladie (l'ennemi comme il l'appelait). Tout ça à travers ses aventures amoureuses, ses enfants, son caractère de cochon et ses soirées de débauche dans l'alcool et la drogue. Gerry Boulet était en soi tout un personnage, un gars que tout le monde aimait et qu'on suivait dans ses délires sans se poser de questions. Bien plus que l'histoire de Gerry Boulet, ce livre présente carrément l'histoire du rock au Québec en mentionnant au passage les courants musicaux de chacune des époques et les artistes en vogue. Après tout, Gerry était au coeur de l'histoire du rock au Québec dans les années 60, 70 et 80. Ce qu'on retient surtout de sa vie, c'est qu'il la vivait sans aucune retenue et qu'il a fallu la maladie pour l'arrêter. Le livre se lit facilement malgré ses 500 pages et on n'y retrouve aucun moment ennuyant. (février 2006)

524 pages, couverture souple

½

Paul McCartney, Morceaux choisis

Paul McCartney - Morceaux choisis (2006) (par Dominique Grandfils)

Ce que nous propose ici Dominique Grandfils est un portrait de Sir Paul McCartney à travers ses souvenirs et réflexions sur sa carrière, sa vie et certains sujets de société. Il s'agit essentiellement de citations de McCartney, commentées en partie par l'auteur. On y parcourt ainsi ses débuts avec les Beatles, toutes les années du groupe jusqu'à sa séparation en 1970, ainsi que sa carrière avec Wings et en solo. C'est une excellente façon de découvrir le cheminement des Beatles du point de vue de McCartney, et on y trouve de nombreux éléments intéressants sur l'ensemble de sa vie. En plus des citations, on retrouve une chronologie complète des événements qui nous permet de remettre en contexte les différents éléments importants de la vie de Paul McCartney. Finalement, on retrouve une discographie assez complète de tous ses enregistrements. C'est un livre particulièrement intéressant qui nous présente un point de vue différent sur Paul McCartney et les Beatles, un livre qu'on dévore d'une couverture à l'autre. (octobre 2007)

230 pages, couverture souple

½

Metallica - The Club Dayz 1982-1984

Metallica - The Club Dayz 1982-1984 (2009) (par Bill Hale)

Au début des années 1980, un groupe métal de Los Angeles a plié bagages pour aller rejoindre son nouveau bassiste à San Francisco. Ce groupe était le désormais célèbre Metallica, et le bassiste était le légendaire Cliff Burton qui allait décéder quelques années plus tard dans un accident. À cette époque, le quatuor était complété par Lars Ulrich à la batterie, James Hetfield à la guitare et Dave Mustaine à la guitare. Mustaine allait être mis à la porte quelques temps plus tard pour être remplacé par un autre virtuose, Kirk Hammett. Mustaine allait alors fonder son propre groupe, Megadeth, qui demeurerait toujours le grand rival de Metallica sur la scène thrash metal californienne. Ce livre présente en photos les débuts de ce groupe qui allait rapidement devenir la tête d’affiche dans les clubs de San Francisco. Les photographies nous sont offertes par Bill Hale qui faisait partie de l’entourage du groupe à cette époque. Les commentaires associés à chaque photo sont très intéressants et nous permettent de saisir immédiatement l’évolution de Metallica au cours de ces années. En plus, l’introduction d’une vingtaine de pages décrit encore mieux le groupe à cette époque et nous fait comprendre l’essence même du groupe et du milieu dans lequel il évoluait. Sachant aujourd’hui le statut qu’a atteint Metallica dans le monde de la musique, il est vraiment intéressant de découvrir l’environnement dans lequel tout a commencé. (février 2011)

112 pages, couverture souple, version anglaise

ECW

½

Nirvana - Nirvana de A à Z (2005) (par Richard Thomas)

Édité pour la première fois en 2001, voilà qu’on a mis à jour Nirvana de A à Z pour nous le présenter à nouveau. Comme tous les autres ouvrages de la série, c’est un petit livre qui nous présente tous les faits et personnes entourant le groupe, sous la forme d’un mini dictionnaire, ce qui permet une recherche rapide. On y retrouve la discographie complète de Nirvana et différentes citations des membres du groupe, plus particulièrement de son regretté chanteur Kurt Cobain. Écrit dans un langage simple et facile à lire, il peut autant s’adresser aux jeunes qu’aux moins jeunes qui passeront tous à travers rapidement et pourront ensuite le conserver comme livre de référence sur ce légendaire trio grunge. Malgré ses apparences simplistes, qui laissent présager un survol du groupe, on a la surprise de le trouver extrêmement complet. On ne va évidemment pas très loin dans les sentiments des musiciens ainsi que dans des détails qui leur seraient arrivés au cours des années, mais les faits qui y sont présentés sont justes et répondent à nos questions très terre à terre sur le groupe et son entourage. Il n’y a qu’une erreur que j’ai recensée à quelques endroits dans le livre : c’est que l’auteur français semble avoir un problème avec la géographie américaine, puisqu’il parle du nord-est des États-Unis pour la scène grunge de Seattle. Mis à part ce détail, les renseignements sont exacts et vous en apprendront probablement un peu plus sur le groupe, même si vous le connaissez déjà bien. (juillet 2005)

½

Ramones : 18 nouvelles punk et noires

Ramones - 18 nouvelles punk et noires (2011)

Voici un livre qui ne manque pas d’audace. 18 auteurs français se sont inspirés des 18 albums des Ramones pour écrire une nouvelle noire. Certaines de ces nouvelles présentent carrément les gars des Ramones dans un contexte inventé, grandement inspiré de leur vie. D’autres par contre présentent de nouveaux personnages et les Ramones ne sont présents que discrètement en toile de fond, plus spécifiquement dans la musique qu’écoutent les différents personnages. L’ouvrage a été dirigé par Jean-Noël Levavasseur qui signe aussi une nouvelle, Halfway To Sanity (1987). Parmi les autres auteurs, certains en sont à leurs premières armes, mais plusieurs ont publié auparavant. Les nouvelles sont parfois captivantes et parfois ennuyantes. Par moments, l’extrapolation qu’on fait des vies des membres des Ramones peut être choquante, car passablement éloignée de la réalité. Cette nouvelle image qu’on leur donne peut créer une impression fausse de leur véritable personnalité et on en vient à avoir de la difficulté à différencier le vrai du faux. La préface du livre est de Tommy Ramone, l’un des 4 membres originaux des Ramones. (juin 2011)

240 pages

Buchet-Chastel

Bill German - Under Their Thumb

Rolling Stones - Under Their Thumb (2009) (par Bill German)

Beaucoup de matériel a été écrit au cours des années au sujet des Rolling Stones. Il pouvait donc sembler inutile d’en rajouter, jusqu’à la lecture de ce livre autobiographique par Bill German. En 1978, alors âgé de seulement 16 ans, cet adolescent de Brooklyn, New York se lançait dans la plus grande aventure de sa vie en publiant sa première édition d’un fanzine entièrement consacré aux Rolling Stones, Beggars Banquet. Ce fanzine allait devenir le magazine officiel du groupe, en plus de permettre à German de côtoyer ses idoles de très près, voire même de devenir leur ami. Dans Under Their Thumb, Bill German révèle un grand nombre de détails intéressants sur le groupe vus de l’intérieur. Il a non seulement été témoin du conflit entre Keith Richards et Mick Jagger, mais il en a carrément payé le prix, faisant partie du camp de Keith. Lorsque Ron Wood a décidé d’écrire son livre, The Works, c’est à Bill German qu’il a offert de devenir son auteur fantôme. En plus d’assister à un nombre incroyable de spectacles du groupe à travers le monde, German a eu la chance de visiter régulièrement les loges et partys du groupe. Étant le plus sobre de la bande, il est le seul à s’en rappeler dans bien des cas et peut donc raconter le tout avec maints détails. En 1995, après 17 années à rédiger le magazine officiel des Rolling Stones, Bill German tire sa révérence avant que cette vie infernale ne lui soit fatale. Le suicide lui avait en effet traversé l’esprit à plusieurs reprises au cours des derniers mois, lui qui avait l’impression de ne pouvoir se sortir de cet environnement dans lequel il s’était volontairement plongé le jour de ses 16 ans. Voici un livre captivant présentant les Rolling Stones sous un angle différent, souvent plus personnel. (juillet 2009)

355 pages, couverture rigide, version anglaise

Random House

½

The Early Days of The Sex Pistols

Sex Pistols - The Early Days Of The Sex Pistols: Only Anarchists Are Pretty (2004) (par Mick O'Shea)

Comme le dit si bien le titre, il s’agit d’un livre présentant les débuts des Sex Pistols. Présenté sous forme de roman, les lieux, noms et événements sont réels, alors que les dialogues sont fictifs. On y découvre comment les gars se sont connus, l’arrivée de Johnny Rotten (John Lydon) dans le groupe et leurs premiers pas sur scène (pas toujours fructueux). On suit les 4 gars dans leur ascension vers le succès, alors que le célèbre bassiste Sid Vicious et leur premier album (et seul album studio) n’arriveront que plus tard. Le plus intéressant de ce roman est de nous permettre de découvrir les dessous du célèbre groupe punk britannique, dans un livre qui se lit aisément et rapidement. Par contre, tout au long de la lecture, il est extrêmement difficile de faire la différence entre la réalité et la fiction, ce qui devient agaçant à la longue. Sachant que Mick O’Shea n’était pas dans l’entourage du groupe, il est certain qu’il a dû en inventer beaucoup. Mais, où est-ce que ça s’arrête exactement? C’est quand même une bonne façon d’en découvrir un peu plus sur le groupe, en faisant bien attention toutefois de ne pas tout prendre pour de l’argent comptant. (avril 2005)

256 pages, couverture souple, version anglaise

Helter Skelter

½

 

ARTISTES VARIÉS :

 

Joel McIver - The 100 Greatest Metal Guitarists

The 100 Greatest Metal Guitarists (2008) (par Joel McIver)

Joel McIver a écrit une douzaine de livres par rapport au rock et au métal, incluant des biographies de Metallica, Slayer, Black Sabbath et Slipknot. Il contribue également à différents magazines dont Total Guitar et Bass Guitar. Ses connaissances inégalées de la musique métal lui ont permis d’établir un palmarès des meilleurs guitaristes, les 100 premières positions nous étant présentées ici. McIver laisse volontairement de côté tous les guitaristes de hard rock et de hair metal, incluant les virtuoses comme Eddie Van Halen, Joe Satriani, Yngwie Malmsteen et Steve Vai. Ce sont donc plutôt des guitaristes aux riffs lourds et agressifs qui nous sont présentés, même si plusieurs peuvent aussi donner dans le solo à l’emporte-pièce, prouvant leur grande virtuosité. Le livre dépeint le portrait autant de guitaristes rythmiques que solistes, et il explore avec passablement de détails le black metal scandinave et le death metal, 2 styles reconnus pour leur vitesse d’exécution. Si vous n’êtes pas complètement plongés de façon constante dans le monde du métal, plusieurs noms risquent de vous être inconnus. Aussi, plusieurs des premières positions risquent de vous surprendre grandement, incluant la toute 1re position (que je ne dévoilerai pas ici). Ce n’est pas que ce sont de mauvais guitaristes, mais disons que peu de spécialistes les auraient classés aussi haut dans un palmarès contenant tous ces guitaristes de grand talent. Même si les positions en tant que telle peuvent être discutables, il reste que voici un livre qui présente 100 des meilleurs guitaristes au monde, et très certainement les 100 meilleurs du heavy metal. Le livre de grand format présente de nombreuses photos, des descriptions des guitaristes, de leur style et des groupes dont ils ont fait partie, ainsi que des moments forts de leur carrière. Voici donc un livre vraiment intéressant, contenant beaucoup de détails et d’informations pertinentes. (mars 2009)

224 pages, couverture souple, version anglaise

Jawbone

Dave Thompson - Bayou Underground

Bayou Underground (2010) (par Dave Thompson)

Plusieurs experts s’entendent pour dire que la plupart des musiques modernes tirent leurs origines du sud des États-Unis, plus particulièrement en Louisiane et encore plus précisément à la Nouvelle-Orléans. Ce livre se veut un survol de l’histoire de la région sous différents aspects, avec comme toile de fond diverses chansons qui ont été influencées par le bayou, cet endroit marécageux typique à la Louisiane. Chacun des 18 chapitres est introduit par une chanson, d’artistes aussi variés qu’Elvis Presley, Bod Dylan, Joe Satriani, Dr. John, Foghat, Creedence Clearwater Revival, Marcia Ball, Robert Palmer, The Animals, Nick Cave & The Bad Seeds, Alice Cooper et Judas Priest. Certains chapitres s’attardent particulièrement à la chanson ou à l’artiste présenté, alors que d’autres décrivent plutôt un aspect de l’histoire de la Nouvelle-Orléans ou une légende d’une époque lointaine. On a même droit à des recettes d’alligator! Vous pouvez donc déjà constater que c’est un livre qui va un peu dans toutes les directions et pourra donc sembler passablement inégal d’un chapitre à l’autre. Autant certains chapitres peuvent être passionnants, autant d’autres nous laissent complètement indifférents. Les fans de musique y trouveront leur compte en certaines occasions, soit lorsqu’on analyse en profondeur les influences qu’a pu avoir la Louisiane sur la musique d’un artiste en particulier (Creedence Clearwater Revival par exemple qui était pourtant originaire de la Californie). Par contre, d’autres chapitres n’ont aucun lien avec la musique et pourront vous faire décrocher. L’idée de base était bonne, mais elle n’est pas réussie à chaque coup. Bayou Underground demeure quand même une lecture intéressante pour en apprendre un peu plus sur la Louisiane et la Nouvelle-Orléans. (janvier 2011)

247 pages, couverture souple, version anglaise

ECW

Fresh at Twenty: The Oral History of Mint Records

Fresh at Twenty: The Oral History of Mint Records (2011) (par Kaitlin Fontana)

Mint Records est une étiquette de disques indépendante de Vancouver qui a vu le jour en 1991. Vingt ans plus tard, l’auteure Kaitlin Fontana, qui a participé à de nombreux magazines musicaux, nous offre son premier livre présentant l’évolution de Mint au cours des années. On y retrouve les témoignages des fondateurs, mais aussi de la plupart des artistes ayant fait paraître des albums grâce à Mint Records au cours des 20 dernières années. Parmi les artistes qui doivent une fière chandelle à cette petite étiquette indépendante, notons plus particulièrement The Evaporators, The Smugglers, The Organ et The Pack A.D., mais surtout Neko Case et The New Pornographers, les figures de proue de Mint Records. De nombreux détails rapportés par les membres de l’équipe et différents membres des groupes sont très intéressants à lire et ils permettent de bien découvrir Mint Records de l’intérieur. Par contre, les témoignages plutôt longs de certains artistes de moindre importance amènent quelques longueurs au livre. L’ensemble demeure tout de même très intéressant et présente un excellent survol des 20 premières années de Mint Records. (janvier 2012)

386 pages, couverture souple, version anglaise

ECW

½

Greg Prato - Grunge is Dead

Grunge is Dead: The Oral History of Seattle Rock Music (2009) (par Greg Prato)

Au début des années 1990, un nouveau style musical est venu chambarder l’industrie, le grunge. Dirigé par 4 groupes principaux qui ont su amener le genre à un autre niveau (Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden et Alice In Chains), le grunge a complètement fait disparaître le mouvement hard rock / hair metal qui dominait les palmarès à la fin des années 1980. Même que la plupart de ces groupes ont réorienté leur style musical en fonction de la nouvelle vague de musique alternative qui avait pris possession des palmarès avec l’arrivée du grunge. Ce livre par Greg Prato fait non seulement une rétrospective des années prolifiques de ce style développé à Seattle, mais remonte également à ses origines dans les années 1960, 70 et 80 avec le rock garage, le punk rock et le métal qui ont été à la base de ce nouveau genre musical. Le livre est en fait entièrement constitué de citations par les différents acteurs qui ont vécu de près ou de loin la montée et la descente du son grunge. À travers ces citations, on peut découvrir comment le genre a évolué jusqu’à devenir la musique la plus en demande de la planète. On passe également par certains côtés sombres comme le décès surprenant et bouleversant d’Andrew Wood (Malfunkshun, Mother Love Bone) d’une surdose de drogue, lui qui était un des personnages les plus flamboyants et respectés de la scène grunge de Seattle et qui est disparu peu de temps avant que le mouvement prenne véritablement son envol. À cause de sa structure particulière, le livre peut sembler quelque peu décousu par moments. Par contre, il fait un excellent survol de l’histoire du grunge et permet ici d’en connaître tous les tenants et aboutissants. Si l’histoire de la musique vous passionne ou que vous ayez été simplement de grands fans de musique grunge, voici un livre qui devrait s’ajouter à votre bibliothèque. (août 2009)

478 pages, couverture souple, version anglaise

ECW

Have Not Been the Same: The CanRock Renaissance 1985-1995

Have Not Been the Same: The CanRock Renaissance 1985-1995 (2011)
(par Michael Barclay, Ian A.D. Jack et Jason Schneider)

D’abord paru en 2001, voici maintenant ce très beau livre réédité 10 ans plus tard. Au début des années 1980, la musique canadienne se tenait complètement dans l’ombre des musiques américaine et britannique. Mais vers 1985, un tournant a eu lieu permettant au rock canadien de reprendre une place importante dans l’industrie musicale mondiale. C’est cette renaissance qui nous est présentée ici en racontant l’histoire des artistes qui ont permis de reconstruire cette réputation. Que ce soit par l’apparition de groupes comme The Tragically Hip, Blue Rodeo, Sloan, Voïvod ou les Doughboys, ou encore d’artistes comme Sarah McLachlan, Jane Siberry ou Daniel Lanois, le rock canadien a su se démarquer et devenir aussi intéressant que celui de nos voisins du sud. Neil Young peut certainement être considéré comme le père du rock canadien, mais nous avons désormais des talents incomparables à présenter à l’étranger comme les New Pornographers et les Weakerthans. À travers les 740 pages de cet énorme livre, on découvre tous les tenants et aboutissants de l’industrie musicale canadienne sur une période de 10 ans à compter de 1985, soit au moment du réveil du rock canadien. Malgré son côté imposant et plutôt intimidant à attaquer, Have Not Been the Same peut certainement être considéré comme la bible du rock canadien. (octobre 2011)

740 pages, version anglaise

ECW

½

Perfect Youth: The Birth of Canadian Punk (par Sam Sutherland)

Perfect Youth: The Birth of Canadian Punk (2012) (par Sam Sutherland)

Ce livre de Sam Sutherland est en quelque sorte un hommage aux groupes qui ont façonné le punk canadien comme The Viletones, Teenage Head, The Diodes et D.O.A. Avec de nombreux détails biographiques, il brosse un portrait réaliste du début du mouvement d’un océan à l’autre. Il s’agit probablement d’un des livres allant le plus en profondeur dans le sujet, une véritable bible pour les amateurs de punk rock. (décembre 2012)

367 pages, version anglaise, couverture souple

ECW

½

Ticket Masters

Ticket Masters (2011) (par Dean Budnick & Josh Baron)

Voici un livre de près de 400 pages qui présente dans les moindres détails l’évolution de l’industrie du spectacle, plus particulièrement la vente de billets pour les concerts. On peut y découvrir les différents fonctionnements à travers les années pour la réservation et l’achat de billets. Mais, ce qu’on découvre surtout, c’est l’évolution du prix des billets et des frais exigés pour l’achat de billets. Tout ceux qui trouvent que les frais sont exagérés y trouveront une certaine explication, plus ou moins justifiée. Le livre présente énormément d’éléments intéressants sur l’évolution de l’industrie et les joueurs importants. Par contre, il s’étire en longueur et présente énormément de passages moins intéressants, qui ne capteront l’intérêt que d’une minorité. Le livre aurait pu être réduit de beaucoup et aurait pu ainsi capter l’intérêt d’un plus grand lectorat. Si le sujet vous intéresse, vous y trouverez tout de même des réponses à la plupart de vos questions. (septembre 2011)

374 pages, couverture rigide, version anglaise

ECW

Treat Me Like Dirt: An Oral History of Punk and Beyond 1977-1981

Treat Me Like Dirt: An Oral History of Punk and Beyond 1977-1981 (2011) (par Liz Worth)

Ce livre fait en quelque sorte un compte-rendu de la scène punk de Toronto à la fin des années 1970. Sont mis en évidence des groupes comme les Diodes, les Viletones, Teenage Head et les Forgotten Rebels. Le livre de Liz Worth est bâti sous la forme d’entrevues avec les musiciens de l’époque, ainsi qu’avec des fans. Elle a réalisé près de 200 entrevues sur une période de 2 ans, incluant l’une des dernières entrevues de Frankie Venom de Teenage Head avant son décès. Certaines parties des entrevues sont très intéressantes et dressent un excellent portrait de l’époque. Par contre, des personnes plus ou moins connues fournissent des détails anecdotiques franchement ennuyants et inutiles pour quelqu’un qui n’a pas connu Toronto et sa scène punk de l’époque. Il y a donc des passages qu’on a seulement envie de passer plus rapidement. Le livre présente tout de même des photos rares et une discographie complète des artistes mentionnés tout au long de l’ouvrage. En conclusion, Treat Me Like Dirt s’adresse exclusivement aux plus grands fans de punk rock qui s’intéressent au minimum à certains des groupes de la scène torontoise. (mai 2012)

383 pages, couverture souple, version anglaise

ECW

Trouble in the Camera Club (2011) (par Don Pyle)

Don Pyle est aujourd’hui musicien et producteur, mais dans la 2e moitié des années 1970, il n’avait même pas l’âge requis pour entrer dans les clubs punks de Toronto. Ce qui ne l’a pas empêché d’y prendre de superbes clichés alors qu’il assistait à la plupart des concerts, armé de son appareil photo. Ce premier livre lui permet de nous faire revivre la scène punk de Toronto entre 1976 et 1980. On y retrouve 500 photos et images diverses prises lors de ces concerts ou nous ramenant à l’ambiance qui régnait autour de ces concerts. Les images permettent de découvrir les groupes punks locaux de l’époque : The Viletones, Teenage Head, The Curse, The Diodes, The Ugly, etc. Mais, elles permettent aussi de visiter des grands du punk qui se sont produits dans les clubs de Toronto à cette époque : Ramones, Iggy Pop, Patti Smith, The Clash, Vibrators, The Stranglers. Le livre souligne aussi au passage des artistes qui ont été influents pour le mouvement punk comme Bryan Ferry, David Bowie, Blondie et Cheap Trick. À travers ce superbe recueil de photos (et les histoires qui y sont associées), tout amateur du punk de la fin des années 1970 pourra se remémorer de bien beaux souvenirs… ou moins beaux selon votre état de l’époque. (juillet 2011)

300 pages, version anglaise

ECW

½

 

 

 

       

 

 

Recherche personnalisée


 

 

 

Copyright © 2001-2017, Musicomania.ca. Tous droits réservés / All rights reserved.

S'abonner à musicomania_ca sur Twitter / Join musicomania_ca on Twitter