Buy Music CDs at CD Universe. Audio Samples and Reviews Available on Music New Releases 

 

     

 

Recherche personnalisée sur tout Musicomania.ca

 

 

pour CHERCHER dans cette page

 

 

 

     

     

 

     

 

 

 

 

2016 :

 

 Air – Twentyears (2 CD)

Air – Twentyears (2 CD)

Le duo électro français existe depuis déjà 20 ans et pour l’occasion, on nous offre une compilation double des meilleurs enregistrements de leur carrière. Twentyears contient rien de moins que 31 titres totalisant plus de 133 minutes. On y trouve évidemment leurs plus grands succès comme « Sexy Boy », « Alone in Kyoto » ou « La femme d’argent », mais on peut aussi entendre des raretés et pièces jamais parues jusqu’à maintenant. On peut aussi redécouvrir « The Duelist » mettant en vedette Charlotte Gainsbourg et Jarvis Cocker. Le principal défaut des deux CD est qu’ils présentent l’ensemble des pièces dans un désordre total. Aussi, le livret manque de détails sur le groupe et aurait grandement bénéficié d’une biographie. Malgré tout, cette compilation complète brosse un bon portrait de la carrière d’Air jusqu’à ce jour. (juillet 2016)

Parlophone / Warner

½

     

 Dany Bédar – Le meilleur de moi

Dany BédarLe meilleur de moi

Dany Bédar a cumulé sept albums en près de 20 ans de carrière. Pour ce nouveau disque, il a choisi de retravailler et réenregistrer ses plus grands succès, en plus de présenter une toute nouvelle chanson, « T’auras tout ». On peut y entendre trois duos : avec Christian-Marc Gendron (« Sourire »), avec Paul Daraîche (« L’ours (samedi soir) »), ainsi qu’une conclusion unique avec sa conjointe Marie-Ève Fournier pour le classique « Faire la paix avec l’amour ». On peut aussi bien sûr entendre les incontournables « Y’a du monde », « Histoire du bon vieux temps », « Regarde-moi », « Écoute-moi donc » et « Voyeur ». Le meilleur de moi présente assurément le meilleur de Dany Bédar, même si nous n’entendons pas les versions originales. Le principal défaut du CD est l’absence d’une pochette digne de ce nom qui aurait des détails sur l’artiste et ses chansons. (octobre 2016)

Vidéoclips : « Faire la paix avec l’amour » - « Y’a du monde »

DB

 

 Irvin Blais – Les incontournables

Irvin Blais – Les incontournables

L’auteur-compositeur et interprète country originaire de la Baie-des-Chaleurs en Gaspésie roule sa bosse depuis 13 ans aux quatre coins du Québec et dans le Canada français. Irvin Blais présente maintenant une compilation de ses chansons les plus populaires tirées de ses 10 albums, notamment les succès « La foère au camp », « Cœur de camionneur » et « L’temps d’la chasse ». Il rend hommage à son père avec la pièce « Mon père » et il conclut le disque de 13 titres avec un morceau inédit, « L’incontournable medley ». Voici le disque idéal pour découvrir les chansons accrocheuses d’Irvin Blais. (décembre 2016)

Musicor / SIX

 

 Fanny Bloom – Fanny Bloom

Fanny BloomFanny Bloom

En prévision d’une tournée solo, Fanny Bloom (ex-Patère Rose) a décidé de réenregistrer certaines de ses meilleures chansons dans une version dépouillée piano-voix. Cet album éponyme présente donc 10 chansons de l’artiste en toute intimité avec seulement quelques ajouts de contrebasse et de trompette pour enrober le tout. Il s’agit d’une nouvelle façon de découvrir cette chanteuse et pianiste de grand talent, en plus de redécouvrir certaines de ses meilleures chansons dans une version souvent émouvante. (avril 2016)

Grosse Boîte

½

 

 The Cars – Moving in Stereo: The Best of The Cars

The Cars Moving in Stereo: The Best of The Cars

Plusieurs compilations de la musique de The Cars sont parues au cours des années, mais rien qui ne valait vraiment la peine de s’y attarder depuis Complete Greatest Hits en 2002. Cette compilation de 20 titres couvrait le meilleur de la carrière du groupe en ordre chronologique en plus d’avoir un livret détaillé. Pour Moving in Stereo: The Best of The Cars, Ric Ocasek et sa bande ont plutôt décidé d’insérer quelques raretés, dont une pièce en concert, « Everything You Say ». Il y en a 18 au total, mais il manque plusieurs succès importants dont les excellentes « Good Times Roll », « Magic » et « Bye Bye Love ». En plus, il n’y a aucune chronologie sur l’album, ce qui le rend beaucoup moins intéressant que Complete Greatest Hits. Vous pourrez toujours vous en remettre aux incontournables « Just What I Needed », « You Might Think », « Shake It Up », « Drive » et « Tonight She Comes », mais il reste que ce n’est pas une compilation à la hauteur de leur carrière. (juin 2016)

Elektra / Rhino / Warner

   

 Jason Derulo – Platinum Hits

Jason Derulo Platinum Hits

Après plusieurs succès monstres par Jason Derulo, Warner a décidé de les assembler sur Platinum Hits. Parmi les 12 titres, seuls « Don’t Wanna Go Home » et la nouvelle pièce « Kiss the Sky » ne sont pas des succès platines. Avec un CD ne totalisant que 41 minutes, c’est une compilation plutôt succincte qui nous est présentée. Elle comprend tout de même de grands succès des années 2009 à 2015, incluant « Whatcha Say », « Talk Dirty », « Wiggle » et « Want To Want Me ». Sans être une compilation ultime, Platinum Hits démontre tout de même l’importance qu’a eu Derulo sur la scène pop pendant la première moitié de la décennie 2010. (septembre 2016)

Vidéoclips : « Whatcha Say » - « Talk Dirty » - « Wiggle » - « Want To Want Me » - « Kiss the Sky »

Warner

½

   

 Heart – Beautiful Broken

Heart Beautiful Broken

Pour leur nouvel album, les sœurs Ann et Nancy Wilson ont décidé de reprendre sept pièces un peu plus obscures de leur répertoire. Elles sont complétées par trois nouvelles chansons. Pour la chanson-titre, James Hetfield (Metallica) vient ajouter sa voix à celle d’Ann, un contraste certain mais intéressant pour cette chanson résolument rock. « Two » est une reprise de Ne-Yo, alors que « I Jump », une autre nouvelle pièce, mélange orchestrations et riffs à la Led Zeppelin. La troisième nouvelle chanson, « Heaven », est une pièce que le groupe trimballe depuis un bon moment, mais qui n’est jamais parue sur un album studio. Malheureusement, le disque contient son lot de reprises inutiles et manque assurément de focus, allant dans toutes les directions. Il en résulte un album assez faible qui ne présente que peu de moments vraiment dignes d’intérêt, à part la chanson-titre et « I Jump ». (août 2016)

Concord

½

   

 Prince – 4ever (2 CD)

Prince – 4ever (2 CD)

Quelques mois après son décès, voici ce qui pourrait être considéré comme la compilation ultime de Prince. Il s’agit aussi de sa première compilation en 10 ans, avec rien de moins que 40 titres. Seule sa période avant 1993 est couverte ici pour des raisons contractuelles, mais il s’agit là après tout de ses plus grands succès. Deux pièces parmi les 40 sont des raretés : « Gotta Stop (Messin’ About) » (une face B) et « Moonbeam Levels » (une pièce enregistrée en 1982 jamais parue auparavant). Pour le reste, ses classiques s’y retrouvent tous : « 1999 », « Let’s Go Crazy », « Purple Rain », « Kiss », « Cream », « Nothing Compares 2 U », etc. Les seuls points négatifs sont l’absence de chronologie sur les deux disques, ainsi qu’un livret qui manque de détails biographiques pour un si grand personnage de la musique pop. Donc, sans être l’anthologie ultime, 4ever demeure tout de même une très belle rétrospective. (décembre 2016)

NPG / Warner

   

 Marie-Chantal Toupin – Merci… Mes grands succès

Marie-Chantal Toupin Merci… Mes grands succès

Dans le cadre de ses 20 ans de carrière, Marie-Chantal Toupin a décidé de clore tout un chapitre avec cette compilation de ses plus grands succès qui s’ouvre avec une nouvelle chanson évocatrice, « Derrière soi ». La compilation se veut peut-être aussi salutaire pour l’artiste qui a connu sa part d’obstacles au cours des dernières années, mais qui peut constater avec fierté que tout n’a pas été que sombre en écoutant ces succès désormais incontournables du pop rock québécois. On y trouve en effet plusieurs chansons inoubliables comme « J’veux que tu saches », « Maudit bordel », « Soirée de filles » et « Comment j’pourrais te l’dire ». En plus de « Derrière soi », on retrouve une autre chanson inédite (« Merci ») dans le but de remercier ses fans qui ont toujours été présents pour elle. On y retrouve donc 16 titres en tout pour un total avoisinant les 60 minutes. Une bonne façon donc de faire un retour passablement complet sur la carrière de la chanteuse. (mars 2016)

Vidéoclips : « J’veux que tu saches » - « Soirée de filles » - « Maudit bordel » - « Comment j’pourrais te l’dire »

EDC

½

 

 

The Angry Birds Movie (Original Motion Picture Soundtrack)

Pour accompagner le film d’animation Angry Birds, on a assemblé un mélange plutôt hétéroclite d’artistes, de styles, et même d’époques. On retrouve en effet des succès des années 1980 par Rick Astley (« Never Gonna Give You Up ») et Scorpions (« Rock You Like a Hurricane »), un moment plus lourd avec Limp Bizkit, ainsi que des pièces d’artistes contemporains comme Imagine Dragons et Steve Aoki. Certaines chansons ont été écrites pour le film et on peut découvrir de nouvelles compositions de Blake Shelton, Demi Lovato et Charli XCX. Il s’agit avant tout d’une compilation pour les amateurs du film, puisqu’on n’y retrouve aucune ligne directrice. (juin 2016)

Atlantic / Warner

½

   

 Les belles chansons

Les belles chansons

Sur cette compilation, on retrouve 10 belles chansons du folklore québécois, acadien et d’ailleurs reprises par des artistes contemporains. On peut notamment entendre Laurence Jalbert (« V’là l’bon vent »), Zachary Richard (« À la claire fontaine »), Marie-Michèle Desrosiers (« Partons la mer est belle »), Francis Cabrel (« Colchiques dans les prés »), Martin Deschamps (« Le Rapide blanc ») et Roch Voisine (« Isabeau s’y promène »). Ce sont majoritairement des chansons qui ont bercé notre enfance, en plus de prendre vie au Jour de l’An et autres moments de festivités. Il s’agit donc du disque idéal pour nous replonger dans nos souvenirs. (décembre 2016)

Tandem

 

 Born To Be Blue: Music From the Motion Picture

Born To Be Blue: Music From the Motion Picture

Born To Be Blue est un film de Robert Budreau dont le personnage principal est le légendaire chanteur et trompettiste jazz Chet Baker (joué par Ethan Hawke). Malheureusement, aucune musique originale de Baker n’a été utilisée dans le film (peut-être pour des raisons de droits d’auteur?). Ce sont plutôt les Canadiens David Braid (pianiste) et Kevin Turcotte (trompettiste) qui reprennent des standards jazz associés à Baker, et dans un style qui s’en apparente. Plusieurs des morceaux présentés sont interprétés dans une version courte d’à peine plus de deux minutes, ce qui ne rend pas vraiment hommage à l’œuvre originale et qui ne sert que le film. En plus des reprises de standards, on retrouve quelques nouvelles compositions de Braid, ainsi que des pièces originales de Charles Mingus (« Haitian Fight Song ») et Odetta (« Go Down Sunshine »). Mais le plus surprenant c’est d’entendre chanter Ethan Hawke sur deux pièces, dont la très réussie « My Funny Valentine », une des plus associées à Baker. Comme c’est souvent le cas avec les bandes originales de films, la musique ne sert qu’à accompagner le film et procure peu d’intérêt par elle-même. Ressortir les vieux disques de Chet Baker demeure de loin la meilleure option. (avril 2016)

Rhino / Warner

½

 

 Claude Saucier présente C’est si bon

Claude Saucier présente C’est si bon

L’émission C’est si bon est animée par Claude Saucier sur les ondes d’ICI Musique depuis 2012. Saucier a choisi 18 titres mémorables, parmi les plus belles musiques de nos souvenirs, qui sont présentés sur ce CD. Ce sont des standards du jazz vocal des années 1930 à 1970 par des artistes comme Dean Martin, Ella Fitzgerald, Pat Boone, Nat King Cole, Patsy Cline, Frank Sinatra, Doris Day et plusieurs autres. L’album se conclut avec l’instrumentale « Moonlight Serenade » par Glenn Miller & His Orchestra. (décembre 2016)

Musicor / SIX

½

 

 Compass

Compass

Compass est un ambitieux projet par deux célèbres DJ mexicains : Camilo Lara (Mexican Institute of Sound) et Toy Selectah (Control Machete, Mad Decent). Les 13 pièces de l’album comprennent une centaine de collaborateurs d’un peu partout à travers le monde. Elles présentent surtout un mélange de styles incomparable, ce qui en fait un album tout à fait international. On y trouve une base de musique latine, mais aussi de l’électronique, du hip hop, de la pop et différents rythmes du monde. Ce mélange éclectique s’amalgame particulièrement bien sur un fond dansant qui prouve que la musique n’a pas de frontières. (septembre 2016)

Six Degrees / SIX

½

   

 Country Voice Love Songs

Country Voice Love Songs

Country Voice Love Songs est une compilation de 18 titres regroupant plusieurs des plus belles voix du country contemporain. Parmi les chanteurs les plus connus, notons George Strait, Blake Shelton, Dierks Bentley et le jeune Hunter Hayes. La seule femme présente dans cette marée de mâles est Shania Twain avec la pièce « Forever and For Always ». Un des moments forts du disque nous est présenté par Chad Brownlee avec « Thinking Out Loud », mais l’ensemble de ces chansons d’amour risque fort de plaire à un public friand de country moderne. (février 2016)

Vidéoclip : « Forever and For Always » (Shania Twain)

Universal

   

 Doux moments pour Philou

Doux moments pour Philou

Après le succès de Berceuses pour Philou et Par amour pour Philou, le Centre de répit Philou s’associe à nouveau avec les disques Justin Time pour nous offrir cette très belle collection jazz. On peut y entendre 14 artistes québécois qui interprètent des pièces instrumentales (dont certaines nouvelles compositions), sauf pour Coral Egan qui chante « Les eaux profondes ». Ce sont toutes des pièces en douceur qui vous feront passer de doux moments. On peut y redécouvrir Oliver Jones, Julie Lamontagne, Florence K, François Bourassa, Lorraine Desmarais, Isabelle Cyr, Stephan Moccio, Taurey Butler et plusieurs autres. À noter aussi la présence de Wonny Song qui vient interpréter la superbe « Gymnopédie » d’Érik Satie. Voici donc une très belle compilation du meilleur du jazz par des artistes québécois. Tous les profits réalisés par la vente de l’album seront versés au Centre Philou dont la mission est de fournir des services de répit aux parents d’enfants handicapés physiques âgés de 0 à 12 ans. (décembre 2016)

Justin Time / SIX

½

 

 French Kiss

French Kiss

Plusieurs artistes anglophones se sont permis une chanson dans la langue de Molière au cours de leur carrière. Ce sont 14 de ces chansons qui sont assemblées sur cette compilation unique. Dans certains cas, ce sont des reprises de chansons françaises comme « La vie en rose » par Grace Jones, « Tous les garçons et les filles » par Eurythmics, « La complainte de la butte » par Rufus Wainwright et « Avec le temps » par Belinda Carlisle. Dans d’autres cas, il s’agit d’une version française d’un de leurs succès comme « Waterloo » d’ABBA, « Heroes » de David Bowie, « Diamond Sun » de Glass Tiger et « Sunday Girl » de Blondie. Finalement, certaines chansons ont été écrites en français comme « Embrasse-moi » de Sam Roberts, l’excellente « Jolie Louise » du premier album de Daniel Lanois et « Quand je pense à toi » qui a été écrite par Chris de Burg spécifiquement pour le marché québécois. On peut aussi entendre sur l’album Julio Iglesias, Olivia Newton John et Elton John. Voici donc un bel assemblage de matériel francophone par des superstars de la musique pop. (mai 2016)

Vidéoclips : « La vie en rose » - « Jolie Louise » - « Avec le temps »

Amusic / Sony / SIX

½

 Gaya et le petit désert (livre et CD)

Gaya et le petit désert (livre et CD)

C’est nul autre que Gilles Vigneault qui propose ce conte qui s’adresse aux enfants de 7 à 9 ans. Il s’agit d’un conte écologique racontant l’histoire de Gaya, une petite fille curieuse et pleine d’idées qui découvre un matin près de la maison de son grand-père que le puits d’eau est tombé à sec. Elle part donc interroger les habitants de la forêt pour en connaître la cause. En plus du conte de près de 22 minutes interprété par Marcel Sabourin et Juliane Belleau (avec la narration de Vincent Davy), on peut y entendre 10 chansons de Gilles et Jessica Vigneault (sa fille) interprétées par des artistes comme Ingrid St-Pierre, Richard Séguin, Damien Robitaille, Diane Tell, Daniel Lavoie, Louis-Jean Cormier et plusieurs autres. Les illustrations sont de Stéphane Jorisch, alors que c’est Jean-François Groulx qui assure la réalisation et les arrangements du disque en plus d’y jouer tous les instruments. (décembre 2016)

La montagne secrète

 

 God Don’t Never Change: The Songs of Blind Willie Johnson

God Don’t Never Change: The Songs of Blind Willie Johnson

Blind Willie Johnson est un chanteur et guitariste du Texas qui a vécu entre 1897 et 1945. Il proposait un mélange de blues et de gospel avec une intensité rare. Sur cet hommage, le réalisateur Jeffrey Gaskill a assemblé des musiciens de premier plan en provenance du folk, du country et du blues. Même Sinéad O’Connor vient offrir une version touchante de « Trouble Will Soon Be Over ». Les autres interprètes comprennent Tom Waits, Lucinda Williams, Cowboy Junkies, Luther Dickinson, Maria McKee et Rickie Lee Jones. Souvent repris par des artistes comme Led Zeppelin, Eric Clapton et Bob Dylan, Blind Willie Johnson a influencé toute une génération de musiciens. Ça s’entend sur cet album qui va bien au-delà de l’hommage. (avril 2016)

Alligator

½

   

 La Voix IV

La Voix IV

Pour la quatrième édition de la populaire émission, ce n’est rien de moins qu’un album double qui nous est présenté, contenant 25 pièces. On y trouve bien sûr la chanson des coachs, « Quand la musique est bonne » de Jean-Jacques Goldman, interprétée par Ariane Moffatt, Marc Dupré, Éric Lapointe et Pierre Lapointe accompagnés des gagnants des saisons précédentes (Valérie Carpentier, Yoan et Kevin Bazinet). Le reste est composé des chansons interprétées lors des auditions à l’aveugle par les 24 candidats qualifiés pour les directs, notamment Travis Cormier, Beatrice Keeler, Noémie Lorzema, Geneviève Leclerc, Markos Gonzalez Clemente, Yvan Pedneault, Soran Dussaigne, Alexander Brown, Tim Brink, Stéphanie St-Jean, Amélie Nault, Mélanie Cormier et Sabrina Bellemare. Par contre, il est important de noter que toutes les chansons ont été réenregistrées en studio dans leur version intégrale, ce qui est de loin préférable à la version écourtée entendue à la télévision, avec la foule qui prenait toute la place. Le principal défaut d’une telle compilation est qu’elle va dans toutes les directions avec tous les styles de musiques et tous les styles d’interprètes. Par contre, les plus grands fans de l’émission seront ravis d’entendre leurs artistes préférés. (avril 2016)

Productions J

   

 Pour l’amour du country : Hommage aux pionniers, vol. 1

Pour l’amour du country : Hommage aux pionniers, vol. 1

Suite au succès de l’émission Pour l’amour du country à ARTV, voici une première compilation d’extraits de l’émission, tirés de la saison 2015. Cet hommage aux pionniers présente de grandes chansons de Québécois comme Lévis Bouliane, Willie Lamothe, Édouard Castonguay, Roger Miron et Marie King, mais aussi de George Jones, Elvis Presley et Zachary Richard. Les interprètes de ces classiques incluent Bourbon Gauthier, Gildor Roy, Breen Leboeuf et Guylaine Tanguay. Les 10 pièces comptent aussi une chanson inédite écrite et interprétée par le regretté Georges Hamel, « Derrière ma fenêtre ». Malheureusement beaucoup trop court avec seulement 32 minutes, l’album aurait dû comprendre plusieurs autres classiques du country québécois. (octobre 2016)

Tandem

½

 

 Salut Sylvain!

Salut Sylvain!

Sylvain Lelièvre nous a quittés il y a de cela plus de 14 ans. Mais grâce à l’album Salut Sylvain!, 13 artistes du Québec et de la France contribuent à faire vivre sa musique encore aujourd’hui. On y retrouve donc 13 des plus grandes chansons de cet auteur-compositeur, chanteur, pianiste et poète. Les artistes qui nous font ce cadeau incluent Ariane Moffatt, Les Sœurs Boulay, Michel Rivard, Emilie-Claire Barlow, Yves Duteil, Isabelle Boulay, Daniel Lavoie et Louis-Jean Cormier. Les versions modernes des chansons de Lelièvre demeurent tout de même bien fidèles aux originales et rendent donc un bel hommage à ce géant de la chanson québécoise. (novembre 2016)

GSI

½

 

 Sept jours en mai

Sept jours en mai

Sept jours en mai, ce sont sept artistes qui se sont retrouvés pendant sept jours à la campagne en mai 2015 pour écrire et enregistrer un album. On y retrouve Michel Rivard, Mara Tremblay, Luc De Larochellière, Éric Goulet, Gilles Bélanger et les Mountain Daisies. Réalisé par Goulet, l’album regroupe 14 titres sur lesquels les artistes ont collaboré à différents moments, en tandems. Il en résulte un album mélangeant folk, country et rock avec même de petites touches discrètes d’électro. Les univers des différents artistes se fondent à merveille dans cet ensemble magnifiquement produit. Le collectif offre de très bonnes compositions avec une poésie parfois passablement éclatée. Voici donc un très beau disque par un regroupement d’artistes incomparables qu’il sera possible de découvrir sur scène jusqu’à la fin de 2016. (avril 2016)

Documentaire

Spectra

½

 

 Southern Family

Southern Family

La compilation réalisée par Dave Cobb se veut un cri du cœur pour une musique du sud tournée vers l’avenir. On y trouve des artistes country contemporains présentant aussi des éléments de folk et d’americana. Même si les influences du passé demeurent bien présentes, on semble vouloir plus que jamais prouver que cette musique demeurera bien vivante dans le futur en brisant subtilement certaines conventions. L’idée de rafraîchir ce son d’une autre époque est intéressante, mais risque de faire grincer des dents. Parmi les artistes inclus sur l’album, on peut entendre John Paul White, Jason Isbell, Brent Cobb, Miranda Lambert, Morgane et Chris Stapleton, Zac Brown, Shooter Jennings et Rich Robinson. C’est un album intéressant et agréable à écouter, mais qui s’adresse à on ne sait trop qui… (avril 2016)

Elektra / Warner

½

   

 Suicide Squad: The Album

Suicide Squad: The Album

Pour la bande originale du film Suicide Squad, on a assemblé des artistes variés allant du rap contemporain au rock classique. Il s’agit donc de 14 pièces particulièrement variées avec des transitions qui peuvent souvent paraître bizarres. On peut y entendre une majorité de chansons originales par des artistes comme Twenty One Pilots, Wiz Khalifa, Skrillex, Mark Ronson, Lil Wayne, Imagine Dragons, Kevin Gates, Rick Ross, etc. On peut aussi redécouvrir des classiques d’Eminem (« Without Me »), Creedence Clearwater Revival (« Fortunate Son ») et War (« Slippin’ Into Darkness »), en plus d’une reprise de « Bohemian Rhapsody » par Panic! At the Disco. Un des bons moments du disque, et qui cadre en plus très bien avec le film, arrive avec l’excellente « Medieval Warfare » de Grimes. Le CD se conclut avec une reprise de « I Started a Joke » des Bee Gees par ConfidentialMX avec Becky Hanson. Malgré de bons moments, l’ensemble s’avère plutôt inégal et demeurera surtout efficace dans le contexte du film. (septembre 2016)

Atlantic / Warner

½

   

 Vinyl: Music From the HBO Original Series Volume 1

Vinyl: Music From the HBO Original Series Volume 1

La nouvelle série de HBO imaginée par Mick Jagger a fait beaucoup jaser avant même sa première diffusion. Elle dépeint le monde de la musique rock dans les années 1970. Cette compilation présente 18 pièces contenues dans la série. On y trouve bien évidemment du rock des années 1970, mais aussi du soul et du R&B des années 1950 et 1960. Les moments de rock incluent David Johansen (des New York Dolls), Mott The Hoople (avec « All the Way From Memphis »), The Edgar Winter Group (avec « Frankenstein ») et Foghat (avec « I Just Want To Make Love To You »). Les années 1950 et 1960 sont représentées entre autres par Otis Redding (avec « Mr. Pitiful ») et Ruth Brown (avec « Mama He Treats Your Daughter Mean »). On peut aussi entendre bien sûr la chanson-thème de la série, « Sugar Daddy » par Sturgill Simpson. Certaines pièces plus obscures viennent compléter l’ensemble pour brosser un portrait complet de l’époque et nous faire voyager 40 ans en arrière. (mars 2016)

Bande-annonce

Atlantic / Warner

½

   

 

2015 :

 

Argentina Chill Out Social Club – 80’s Experience

Argentina Chill Out Social Club – 80’s Experience

Argentina Chill Out Social Club est un projet qui a été créé pour reprendre différents classiques de la musique la plus populaire de l’histoire. Sur ce premier de six CD, 12 classiques des années 1980 (ou environ) sont repris dans un style jazz électro aux accents latin et bossa nova. La très belle voix d’Analiah Robledo reprend des succès de Madonna (« La Isla Bonita »), AC/DC et KISS (« You Shook Me All Night Long/Rock and Roll All Night »), Michael Jackson (« Billie Jean », « Dangerous »), Bon Jovi (« Never Say Goodbye »), Metallica (« Nothing Else Matters »), Guns N’ Roses (« Sweet Child O’ Mine »), Queen (« Somebody To Love »), U2 (« Where the Streets Have No Name »), etc. En plus de cet album-phare pour les années 1980, la collection inclut 5 albums-hommages dans le même style : Beatles, Pink Floyd, Michael Jackson, U2 et Sting. (août 2015)

Estudios Moi / Musik2Musik

½

 Les BB – Les BB 25 ans

Les BBLes BB 25 ans

Pour souligner leurs 25 ans de carrière, les BB s’entourent de différents chanteurs pour venir interpréter avec eux leurs plus grands succès. On peut entendre Matt Laurent, Blé, Damien Robitaille, Valérie Carpentier, Roch Voisine, Jean-Marc Couture, Les Denis Drolet, Michel Louvain, Antoine Gratton, Mara Tremblay et Véronic Dicaire. Ils rendent en quelque sorte hommage au groupe en reprenant leurs 11 plus grands succès, dans des versions plutôt variées. Si dans certains cas, l’exercice s’avère très réussi (« Loulou » par Matt Laurent, « Je tends les bras » par Mara Tremblay, « Tu ne sauras jamais » par Véronic Dicaire), il écorche un peu plus l’oreille dans d’autres cas. Disons que l’enchaînement des pièces ne se fait pas toujours en douceur entre des artistes comme Damien Robitaille, Valérie Carpentier, Les Denis Drolet et Michel Louvain. L’album présente tout de même une bonne occasion de redécouvrir le groupe québécois le plus populaire de la fin des années 1980 et du début des années 1990. (mars 2015)

Bleu Cayenne

 

 BUENA VISTA SOCIAL CLUB – LOST AND FOUND

Buena Vista Social Club – LOST AND FOUND

Le Buena Vista Social Club, c’est le supergroupe cubain qui a été découvert par Ry Cooder il y a près de 20 ans et qui est devenu l’emblème de la musique cubaine à travers le monde. Il était composé de légendes dont plusieurs sont aujourd’hui disparues : Ibrahim Ferrer, Ruben Gonzalez, Orlando « Cachaito » Lopez, Manuel « Guajiro » Mirabal, Eliades Ochoa, Omara Portuondo, Jesus « Aguaje » Ramos et Compay Segundo. Lost and Found contient 13 enregistrements inédits. Il s’agit de pièces remontant aux sessions d’enregistrement de leur premier album paru en 1997, ainsi que des pièces en concert et des chansons enregistrées en répétition pour des albums subséquents. Difficile de comprendre comment le standard cubain « Lagrimas Negras » repris avec brio par Omara Portuondo ne s’est pas retrouvé parmi les pièces sélectionnées pour leur premier album. La chanson en concert « Bruca Manigua » et l’excellente « Tiene Sabor » figurent aussi parmi les incontournables de ce disque. Lost and Found présente à nouveau le jazz cubain à son meilleur, toujours joué de main de maître par certains des plus grands musiciens au pays. (avril 2015)

World Circuit

½

 

 Paule-Andrée Cassidy – Vingt ans

Paule-Andrée Cassidy Vingt ans

Il y a déjà 20 ans que Paule-Andrée Cassidy nous offre ses interprétations à grand déploiement. Pour l’occasion, elle présente son septième album comprenant 10 chansons singulières enregistrées au fil des ans. La seule chanson enregistrée spécifiquement pour cet album est la très efficace « Béluga ». Pour la plupart des autres pièces, il s’agit de chansons jamais parues auparavant, incluant « Le fleuve » de Sylvain Lelièvre et « L’hiver » de Gilles Vigneault et Claude Léveillée. Il n’y a que « Los Hermanos » en conclusion du CD qui était parue sur son premier album en 1995 et qu’elle reprend ici pour témoigner du chemin parcouru. Le CD est accompagné d’un très beau livret explicatif illustré par des photos d’archives. (mars 2015)

Alias Perdu

 Tracy Chapman – Greatest Hits

Tracy Chapman Greatest Hits

Depuis son superbe premier album en 1988, la chanteuse folk contestataire Tracy Chapman n’avait jamais fait paraître une véritable compilation de ses plus grands succès. Elle se reprend de belle façon avec cette collection de 18 titres couvrant l’ensemble de sa carrière. On y trouve bien évidemment les incontournables « Fast Car », « Talkin’ Bout a Revolution », « Telling Stories » et « Give Me One Reason », mais on peut aussi entendre sa version de « Stand by Me » enregistrée en 2015 à l’émission The Late Show With David Letterman. Deux inconvénients majeurs gâchent toutefois notre plaisir : les pièces ne sont pas présentées en ordre chronologique et le livret ne contient aucun détail biographique sur cette chanteuse unique. Ce sont là deux éléments importants qui auraient pu rendre cette compilation incontournable. (novembre 2015)

Vidéoclips : « Fast Car » - « Talkin’ Bout a Revolution » - « Give Me One Reason » - « Stand by Me »

Elektra / Warner

½

   

 Luce Dufault – Top 10 francophone

Luce DufaultTop 10 francophone

Sur cette compilation, on peut entendre les 10 plus grands succès de la carrière de Luce Dufault. On retrouve entre autres « Tu me fais du bien », « Soir de scotch » et « Des milliards de choses ». On peut également redécouvrir ses reprises uniques de « De la main gauche » et « Quand les hommes vivront d’amour », ainsi que « La serveuse automate » qui a permis de la découvrir sur scène dans Starmania. Voici donc le meilleur de la carrière de l’une des plus grandes voix du Québec. C’est seulement dommage qu’on se soit limité à 10 chansons alors qu’on aurait bien aimé entendre quelques morceaux additionnels. (juillet 2015)

Lunou

 

 Serge Gainsbourg – Le cinéma de Serge Gainsbourg (5 CD)

Serge Gainsbourg – Le cinéma de Serge Gainsbourg (5 CD)

À la trentaine, Serge Gainsbourg a commencé à écrire de la musique de film pour gagner sa vie, puisqu’il vivait difficilement de sa musique. Il en aura finalement écrit pendant plus de 30 ans, de L’eau à la bouche en 1959 à Stan the Flasher en 1990. Si cet exercice lui permettait de s’évader de la musique pop, il aura tout de même pondu quelques chansons mémorables en cours de route comme « L’eau à la bouche », « L’herbe tendre », « Requiem pour un con », « Slogan », « Cannabis », « Sex-shop » et « Dieu fumeur de havanes ». Par contre, l’essentiel de son œuvre pour le cinéma est plutôt instrumentale, avec de belles orchestrations et des cuivres. Ce coffret de 5 CD présente ce que Gainsbourg a offert de meilleur au cinéma, avec neuf titres inédits en boni, soit des versions alternatives ou des pièces enregistrées pour des films qui n’ont jamais été utilisées. Son apport au cinéma fait en sorte que ce coffret présente à lui seul tout un pan du cinéma français des années 1960, 1970 et 1980, avec plusieurs musiques qui vous remémoreront assurément de nombreux souvenirs. (novembre 2015)

DEP / Universal

 Robin Gibb – Saved by the Bell: The Collected Works of Robin Gibb 1968-1970 (3 CD)

Robin Gibb – Saved by the Bell: The Collected Works of Robin Gibb 1968-1970 (3 CD)

L’un des frères Gibb qui ont connu le succès dès les années 1960 au sein des Bee Gees, Robin s’est lancé dans une courte carrière solo en 1968 et a produit l’album Robin’s Reign. Dès 1970, il revenait au bercail, mais il avait tout de même eu le temps d’enregistrer de nombreuses chansons. Ce triple album présente d’abord Robin’s Reign, mais bonifié de 9 titres additionnels, certains laissés de côté pour l’album, d’autres qui sont des versions mono, etc. de chansons du disque. Le deuxième CD propose les sessions d’enregistrements de Sing Slowly Sisters, un album jamais paru suite au retour de Gibb au sein des Bee Gees. Finalement, le troisième CD présente 23 raretés : des versions démo, des enregistrements à la BBC, deux versions italiennes, etc. Le réalisateur Andrew Sandoval avait déjà débuté le travail sur l’œuvre de Gibb de son vivant et il l’a poursuivi après son décès en 2012. Il s’agit d’une musique pop orchestrale, généralement légère et souvent captivante. Ces trois CD présentent donc un survol complet de ce qu’a enregistré Robin Gibb au cours de sa courte escapade hors des Bee Gees. (juin 2015)

Rhino / Warner

½

   

Yves Lambert avec Socalled – Lambert dans ses bottines

Yves Lambert avec Socalled – Lambert dans ses bottines

Yves Lambert, figure emblématique de la musique traditionnelle québécoise, fête 40 ans de carrière. Après 26 ans avec La Bottine souriante et presque 14 ans avec le Bébert Orchestra et en version trio, Lambert s’associe à Josh « Socalled » Dolgin pour revisiter certains des plus grands succès de sa carrière, des classiques du répertoire traditionnel. Grâce à l’apport de Socalled, artiste montréalais touche-à-tout, créateur de hip hop klezmer, DJ, rappeur, réalisateur, compositeur et même magicien, la musique d’Yves Lambert prend un nouvel envol où la musique traditionnelle rencontre agréablement la musique des années 2010. Le CD se termine avec un pot-pourri intitulé « Poutine souriante ». Voici un album incomparable pour le temps des Fêtes! (novembre 2015)

Musicor / SIX

½

 

 Pierre Lapointe – Paris Tristesse

Pierre LapointeParis Tristesse

Paris Tristesse a d’abord été lancé en France en novembre dernier, avant d’être maintenant offert au Québec. Lapointe y présente 15 titres enregistrés en versions dépouillées, seul au piano. Il s’agit de nouvelles versions d’extraits des albums Punkt, Les Callas et La forêt des mal-aimés, auxquelles il ajoute trois reprises de classiques du répertoire français de Ferré, Barbara et Aznavour. Il interprète aussi une chanson inédite : « La plus belle des maisons ». Lapointe semble toujours très à l’aise dans un contexte où il se retrouve seul derrière son piano. C’est donc une bonne façon pour lui de présenter certaines de ses chansons les plus touchantes. (mars 2015)

Audiogram

½

 

 Jacques Michel – Un nouveau jour

Jacques MichelUn nouveau jour

Il y a presque 30 ans que Jacques Michel s’est retiré de la chanson. Mais un hommage qui lui a été rendu lors du Festival des guitares du monde en Abitibi-Témiscamingue en 2014 et une première prestation en dix ans pour lui l’auront à nouveau attiré vers la scène. Il présente donc son 18e album en carrière, son premier en 35 ans, sur lequel il offre des relectures acoustiques de certains de ses plus grands succès, quelques chansons méconnues, ainsi qu’une pièce inédite, « La dernière lettre à Charlie ». Dans le but de renouer avec l’énergie créée sur scène l’an passé, il a réuni à nouveau le trio de guitares formé avec les frères Yves et Marco Savard. On peut aussi entendre en certaines occasions Pierre Messier à l’accordéon, Dominique Messier à la batterie et Claire Pelletier à la flûte irlandaise. On peut redécouvrir les incontournables « Un nouveau jour va se lever », « Chacun son refrain », « Pas besoin de frapper » et « Amène-toi chez nous », toutes dans des versions dépouillées où la guitare est l’instrument principal pour mettre en valeur les mélodies inoubliables du chanteur. (juin 2015)

Audiogram

½

 

 Bette Midler – A Gift of Love

Bette Midler A Gift of Love

Bette Midler fête ses 70 ans en nous offrant une collection de ses plus grandes chansons d’amour, à partir de ses débuts en 1972. On y trouve 18 de ses ballades incontournables, avec tout de même quelques moments un peu plus énergiques, comme « Favorite Waste of Time » en ouverture. Parmi ses plus grands classiques, on peut évidemment entendre « The Rose », « Wind Beneath My Wings » et « From a Distance », sans oublier la chanson-titre. Évidemment, 75 minutes de chansons d’amour ne risquent pas de rejoindre tout le monde, mais les plus grands fans de Bette Midler sauront apprécier cette importante compilation. (décembre 2015)

Rhino / Warner

½

   

Marie Denise Pelletier – Les introuvables (5 CD)

Marie Denise PelletierLes introuvables (5 CD)

Pour souligner ses 30 ans de carrière, Marie Denise Pelletier présente un coffret avec la réédition de ses cinq premiers albums parus entre 1986 et 1996, soit ceux qui ont obtenu le plus de succès. Ce sont donc plus de 50 chansons qui sont offertes à nouveau, incluant ses succès incontournables : « T’es pas Brando » (son premier numéro un), « Pour une histoire d’un soir », « Tous les cris, les SOS », « Survivre ensemble » (en duo avec Jean Ravel), « Entre la tête et le cœur », etc. Le coffret contient aussi quatre pièces inédites : « Cruising », interprétée avec son groupe MDP au défunt concours l’Empire des futures stars, « Comme des étrangers », qui devait faire partie du disque À l’état pur, ainsi que deux pièces de l’opéra rock Starmania, « Les adieux d’un sex-symbol » et « Le rêve de Stella Spotlight », enregistrées en concert à la Place des Arts en 1986. Le livret, préfacé par Luc Plamondon, contient de nombreux commentaires de Marie Denise, racontant du même coup l’histoire derrière la création de ces albums. Voici une excellente façon de redécouvrir ces cinq albums qui n’étaient plus disponibles sur le marché jusqu’à maintenant. (novembre 2015)

Les disques de la cordonnerie

½

 Ed Sheeran – 5 (5 CD)

Ed Sheeran 5 (5 CD)

Comme cadeau à ses fans, le chanteur britannique offre un coffret de cinq mini-albums parus entre 2009 et 2011, soit avant qu’il devienne la supervedette que l’on connaît aujourd’hui. On y retrouve les CD suivants : You Need Me EP, Live at the Bedford EP, Loose Change EP, Songs I Wrote With Amy EP, and No. 5 Collaborations Project EP. Le CD Songs I Wrote With Amy EP contient des chansons écrites en collaboration avec Amy Wadge, alors que No. 5 Collaborations Project EP contient 8 chansons avec différents collaborateurs. Ces cinq mini-albums ne bénéficient assurément pas de la production d’envergure de ses deux albums suivants. Mais, ils seront sûrement tout de même intéressants pour ses fans. (novembre 2015)

Gingerbread Man / Asylum / Atlantic / Warner

   

Zomba Prison Project – I Have No Everything Here

Zomba Prison Project – I Have No Everything Here

À l’été 2013, le producteur Ian Brennan (Ramblin’ Jack Elliott, TV on the Radio, Tinariwen) s’est rendu à la frontière mozambicaine du Malawi dans le but d’enregistrer la musique des détenus de la prison centrale de Zomba. Construite au 19e siècle, cette prison à sécurité maximale décrépite conçue pour héberger 340 prisonniers en compte aujourd’hui plus de 2 000. Brennan et son épouse ont pu entrer dans la prison en échange de séminaires sur la prévention de la violence à donner aux détenus et aux gardiens. Plus de 60 artistes ont été enregistrés pour au-delà de six heures de musique. Vingt titres ont été retenus pour cet album d’à peine 32 minutes qui présente des chansons souvent bien personnelles pour les détenus condamnés à perpétuité. Les pièces les plus touchantes ont été pour la plupart enregistrées par les femmes, comme par exemple « I Kill No More » par Josephine Banda, « Don’t Hate Me » par Gladis Zinamo et « Last Wishes » par Irene Chibowa. Même si les détenus de la prison de Zomba ont commis des crimes majeurs, ils comptent assurément de nombreux musiciens et chanteurs talentueux. (janvier 2015)

Six Degrees / SIX

 Berce-moi

Berce-moi

L’album Berce-moi contient 12 chansons qui ont bercé l’enfance de plusieurs générations. De pièces traditionnelles comme « Chauffez le bois (À la claire fontaine) » et « Partons, la mer est belle », jusqu’à « Je voudrais voir la mer » de Michel Rivard (interprétée par Annie Villeneuve), on y retrouve des berceuses qui ont traversé les époques et qui sont toujours aussi pertinentes aujourd’hui. Parmi les moments forts du disque, mentionnons l’interprétation de « Bravo, Monsieur le monde » de Michel Fugain par Émilie Lévesque, ainsi que Dominique Michel qui reprend sa chanson « Mommy, Daddy ». Cet album contient de « douces mélodies pour bercer grands et petits » comme le dit si bien le sous-titre. (novembre 2015)

Amusic / Sony

 C’est mon histoire : Renée Martel

C’est mon histoire : Renée Martel

Après plus de 25 albums et 60 ans de carrière, Renée Martel mérite amplement un hommage en musique. Ce sont donc 16 chanteuses québécoises qui reprennent 14 des plus grands succès de la reine du country. On peut entendre France D’amour, Stéphanie Lapointe, Isabelle Boulay (« J’ai un amour qui ne veut pas mourir »), Brigitte Boisjoli, Laurence Jalbert, Valérie Carpentier (« Liverpool »), Luce Dufault, Andrea Lindsay (« Je vais à Londres »), Marie-Élaine Thibert, et plusieurs autres. L’album a été réalisé par Éric Goulet, Arianne Ouellet et Carl Prévost, et il contribue à donner une deuxième vie à ces classiques de la chanson country pop québécoise. (mai 2015)

Martin Leclerc

½

 

Deschampsons : Hommage aux chansons d’Yvon Deschamps

Deschampsons : Hommage aux chansons d’Yvon Deschamps

Au cours de sa carrière d’humoriste, Yvon Deschamps a écrit une cinquantaine de chansons, qui lui servaient surtout de liens entre ses monologues pour changer l’atmosphère. Certaines de ces pièces font maintenant partie du patrimoine québécois. Sur cet album, 14 artistes rendent hommage à cette œuvre unique de notre plus grand monologuiste. On peut entre autres entendre Louise Forestier, Daniel Bélanger, Isabelle Boulay, Gilles Vigneault, Michel Rivard, Vincent Vallières et son épouse, Judi Richards. Le classique « Aimons-nous » est interprété par nulle autre que Diane Dufresne. En conclusion du CD, on peut découvrir la version originale de « J’ai l’impression » par Yvon lui-même, enregistrée en spectacle en 1974. La réalisation de Marc Pérusse est impeccable et rend parfaitement justice aux chansons de Deschamps. (février 2015)

GSI

½

Duos Félix

Duos Félix

Duos Félix contribue à faire revivre les superbes chansons de notre plus grand poète, Félix Leclerc. On y trouve essentiellement des duos virtuels de Félix avec différents artistes contemporains comme Bobby Bazini, Brigitte M, Bruno Pelletier, The Lost Fingers, Diane Tell, Nadja et Sally Folk. On peut aussi y entendre un enregistrement de 1962 de « Attends-moi ti gars » avec Jean-Pierre-Ferland, un de 1977 de « Bozo » avec Beau Dommage et un de 1984 de « Dialogue d’amoureux » avec Diane Dufresne. Une des belles surprises de ce disque est une superbe chanson que Jean-Pierre Ferland a écrite pour Félix Leclerc, « Chanson pour Félix », et qui ouvre magnifiquement cet excellent disque. Duos Félix donne un nouveau souffle extrêmement agréable à 13 des plus grandes chansons de Félix comme « Le train du nord », « Moi, mes souliers » et « Le p’tit bonheur ». (novembre 2015)

EDC

 

 Fifty Shades of Grey (Original Motion Picture Soundtrack)

Fifty Shades of Grey (bande originale du film)

Le film tiré des livres de la trilogie érotique à succès Fifty Shades of Grey sort juste à temps pour la St-Valentin et il est accompagné du CD incluant sa musique. On y retrouve des succès incontournables d’autrefois, mais aussi des chansons plus contemporaines et quelques pièces originales écrites pour le film. On peut entendre entre autres « I Put a Spell on You » par Annie Lennox, « Meet Me in the Middle » de Jessie Ware, « Love Me Like You Do » d’Ellie Goulding, des remix de « Haunted » et « Crazy in Love » de Beyoncé, « Salted Wound » de Sia, « Beast of Burden » des Rolling Stones, « Witchcraft » de Frank Sinatra et « I Know You » de Skylar Grey. La musique cadre plutôt bien avec l’ambiance du film, mais elle peut surtout créer une très belle atmosphère romantique. (février 2015)

Bande-annonce du film

Republic / Universal

 

 Hamilton: An American Musical (Original Broadway Cast Recording) (2 CD)

Hamilton: An American Musical (Original Broadway Cast Recording) (2 CD)

Inspiré par la biographie par Ron Chernow, ce spectacle musical de Broadway présente l’histoire d’un des pères des États-Unis, Alexander Hamilton. Ce qui est particulier, c’est que c’est une musique essentiellement hip hop qui accompagne cette histoire du 18e siècle, avec en plus un groupe d’acteurs-chanteurs multiethnique dirigé par Lin-Manuel Miranda. Les deux CD présentent une musique métissée intégrant du rap, du R&B, de la musique pop, ainsi qu’une musique plus classique des spectacles musicaux de Broadway. Même si on y trouve des moments intéressants, ce très long album s’adresse principalement à ceux qui ont eu la chance d’assister à cette mégaproduction de plus de deux heures. (novembre 2015)

Atlantic / Warner

   

 Histoires de coeur

Histoires de cœur

L’album Histoires de cœur inclut 19 des plus magnifiques chansons d’amour extraites des archives de Radio-Canada. On peut y entendre des légendes françaises (ou belges) comme Édith Piaf, Barbara, Jacques Brel, Lucienne Boyer et Yves Montand. Mais on peut aussi entendre des artistes québécois d’hier et d’aujourd’hui. Parmi les légendes, il y a entre autres Louise Forestier, Félix Leclerc, Diane Dufresne, Richard Séguin, Chloé Sainte-Marie, Isabelle Pierre, Gérard Paradis, et même René Lecavalier. On retrouve aussi Jorane, Martin Léon, Caracol avec Philippe B, Elisapie Isaac avec Richard Séguin, et Florence K. Plusieurs des artistes contemporains présents sur le disque reprennent des classiques de la chanson d’amour à leur propre façon. C’est le cas pour « Tu m’aimes-tu » de Richard Desjardins (par Ingrid St-Pierre), une version portugaise de « Une chance qu’on s’a » de Jean-Pierre Ferland (par Bïa), « Ils s’aiment » de Daniel Lavoie (par Alexandre Désilets), et « La javanaise » de Serge Gainsbourg (par Yann Perreau avec Louise Forestier). On retrouve donc présentées sur un même CD un très bon échantillon des meilleures chansons d’amour québécoises et françaises. (avril 2015)

Radio-Canada / SIX

½

HHQc.com : La force du nombre 2

HHQc.com : La force du nombre 2

Après le succès du premier album La force du nombre en 2010, le site numéro un du rap québécois revient à la charge avec la suite. On y retrouve pas moins de 45 artistes hip hop québécois qui n’avaient pas collaboré ensemble par le passé. Parmi les noms les plus connus qu’on y retrouve, notons Manu Militari, Kasper, Farfadet, Loud Lary Ajust, Souldia, Rymz, Taktika et Sans Pression. Tous ces artistes se rassemblent tout au long des 12 titres de l’album. Le premier extrait, « Le rappel » de Manu Militari et Souldia, connaît déjà un succès remarquable sur la toile. La force du nombre 2 constitue encore une fois une excellente façon de se familiariser avec les artistes hip hop du Québec. (septembre 2015)

Vidéoclip : « Le rappel »

Diasporama / Silence d'or

 

 IDA - Music From & Inspired By The Film

Ida (musique du film et inspirée par le film)

Ida est un film polonais de Pawel Pawlikowski qui a remporté l’Oscar en 2015 pour le « meilleur film en langue étrangère ». Ce CD de 75 minutes a été compilé et réalisé par Jacek Szumlas et contient la musique du film et inspirée par le film. Il regroupe 26 pièces qui remontent principalement aux années 1950 et 1960. Parmi les noms les plus célèbres qu’on y retrouve, notons Tony Renis (« Quando Quando Quando »), Neil Sedaka (« Oh Carol »), Paul Anka (« Diana » et « A Steel Guitar and a Glass of Wine »), Little Eva (« The Locomotion »), Elvis Presley (« Return to Sender »), Fats Domino (« I’m Walking »), Little Richard (« Lucille »), Adamo (« Tombe la neige »), The Drifters (« Under the Boardwalk ») et John Coltrane (« Naima » et « Equinox »). On peut aussi entendre de nombreux classiques polonais. Voici donc une bande originale de film qui vous permettra de vous évader dans le passé. (mai 2015)

Solopan / Warner

½

 

 Il pleut à boire debout! Chansons de chiens et chats (CD + livre)

Il pleut à boire debout! Chansons de chiens et chats (CD + livre)

Ce livre-CD qui s’adresse aux enfants contient des chansons irrésistibles parlant de chiens et de chats. Il est lancé dans le cadre du 15e anniversaire de La Montagne secrète. Les interprètes des chansons incluent Daniel Lavoie, Carmen Campagne, Thomas Hellman, Dumas et Florence K. Les illustrations sont signées par Marie-Ève Tremblay, une grande voyageuse qui s’inspire à l’étranger, de la nature et des situations de la vie quotidienne. (novembre 2015)

La Montagne secrète

½

Intemporelle Diane Dufresne

Intemporelle Diane Dufresne

Sur cet album, neuf artistes rendent hommage à la légendaire Diane Dufresne en réinterprétant ses plus grands succès. On peut entendre « Les hauts et les bas d’une hôtesse de l’air » par Diane Tell, « J’ai rencontré l’homme de ma vie » par Marie-Pierre Arthur, « Oxygène » par Catherine Major et « Hymne à la beauté du monde » par Roch Voisine. Les autres artistes présents sont Ariane Moffatt, Marie Denise Pelletier, Charlotte Cardin, Alexandre Désilets et Pierre Lapointe. Pour la 10e et dernière pièce du CD, c’est Diane Dufresne elle-même qui nous offre « Merci ». C’est un hommage bien senti qui est offert à cette grande chanteuse québécoise, même si on aurait assurément pris quelques titres additionnels. (novembre 2015)

Les disques de la cordonnerie

½

 

 Moby Dick

Moby Dick

Le roman Moby Dick de l’auteur américain Herman Melville a été adapté par l’auteur Bryan Perro et le metteur en scène Dominic Champagne pour en faire une pièce de théâtre. Sur cet album, on retrouve 12 chansons et œuvres musicales créées par Ludovic Bonnier pour la pièce présentée au Théâtre du Nouveau-Monde à Montréal. Il s’agit d’une musique qui met en évidence tous les visages de l’Amérique avec des influences d’Irlande, de l’Afrique et du Québec, ainsi que des accents de rock, de classique et de musique traditionnelle. Après une intro très classique avec « Ishmaël », Les Charbonniers de l’Enfer présentent à capella « Petit vaisseau d’or » qui reprend l’air du refrain de « Yellow Submarine » des Beatles dans un métissage avec la musique traditionnelle québécoise inspirée de l’Irlande. C’est ce métissage que l’on retrouvera tout au long de ce disque impossible à cataloguer, mais qui nous plonge agréablement dans l’atmosphère de Moby Dick. (novembre 2015)

Analekta

½

Pag revisité

Pag revisité

Le légendaire Michel Pagliaro a donné son identité au rock québécois. Sur cet album-hommage, 11 artistes se sont unis pour revisiter ses plus grands succès. On peut entendre Patrice Michaud, Mara Tremblay, Karim Ouellet, Rémi Chassé, Damien Robitaille, Galaxie, Fred Fortin, etc. La plupart des pièces bénéficient d’arrangements passablement différents des versions originales, les plus intéressantes étant certainement celles de Patrice Michaud (« Les bombes »), de Karim Ouellet (« Si tu voulais ») et de Galaxie (« Louise »). Plusieurs versions manquent toutefois d’envergure par rapport aux versions originales explosives de Pagliaro. Il reste que voici une belle façon de redécouvrir quelques-unes des meilleures chansons de cette légende du rock québécois. (novembre 2015)

Musicor / SIX

½

 

 Paper Towns (Music From the Motion Picture)

Paper Towns (MUSIQUE DU FILM)

Sur cette bande originale du film Paper Towns, on peut entendre 16 artistes et groupes contemporains dans le genre indie rock ou indie pop. On peut entre autres découvrir Santigold, Twin Shadow, Sam Bruno, Vance Joy, Vampire Weekend, HAIM, Grouplove, The Mountain Goats et plusieurs autres artistes extrêmement intéressants. En plus, on retrouve une belle ligne directrice tout au long du CD alors que les titres s’enchaînent admirablement bien, malgré quelques remix un peu plus dansants vers la moitié. Il en résulte une bande originale surprenante et très agréable à écouter jusqu’à la fin, un fait rare pour une bande originale de film. Le CD de la musique de Paper Towns constitue donc l’une des meilleures bandes originales de film depuis longtemps. (août 2015)

Atlantic / Warner

½

 

 Sounds of the 80s

Sounds of the 80s

Sur cette compilation de 17 titres totalisant plus de 60 minutes, des artistes contemporains rendent hommage à la musique pop et rock des années 1980 en reprenant de grands succès à leur façon. On peut dès l’ouverture entendre une version complètement dépouillée par Sam Smith de la pourtant dansante « How Will I Know » de Whitney Houston. On peut aussi redécouvrir « Lucky Star » de Madonna par Birdy, « Drive » de The Cars par The Script, « Bette Davis Eyes » de Kim Carnes par Kylie Minogue, « If I Could Turn Back Time » de Cher par Christina Perri, « Run To You » de Bryan Adams par Kian Egan, « Should I Stay or Should I Go » de The Clash par Kaiser Chiefs, et beaucoup plus. Plusieurs versions sont particulièrement réussies et nous font véritablement apprécier cette musique d’une autre époque. (mars 2015)

Warner

½

 

 Un monde fantastique : Initiation à la musique Classique (CD + livre)

Un monde fantastique : Initiation à la musique Classique (CD + livre)

Après Le chant des oiseaux, l’auteure Ana Gerhard revient avec Un monde fantastique, dont le but est d’initier les enfants de 7 à 9 ans à la musique classique. Cette fois-ci, elle propose une incursion dans le monde des gnomes, fées, sorcières, lutins, elfes et mages. Le livre-disque présente des œuvres qui s’inspirent de légendes anciennes, superstitions ou contes classiques dans lesquelles les compositeurs ont voulu évoquer des créatures fantastiques. Des orchestres reconnus mondialement exécutent les compositions de Mozart, Tchaïkovski, Stravinski, Paganini, Mendelssohn, Schubert, Wagner et plusieurs autres. Illustré par Claudia Legnazzi, le livre contient un glossaire de termes musicaux, une courte biographie des compositeurs, ainsi qu’un guide d’écoute qui permet d’expliquer aux enfants ce qu’ils entendent pendant les 20 extraits choisis. Le CD d’une durée de 39 minutes propose une excellente introduction à la musique classique, surtout accompagné du livre. (juin 2015)

La montagne secrète

½

La Voix III

La Voix III

L’album de la 3e édition de La Voix inclut la chanson des coachs, « Le blues du businessman », ainsi que les quatre chansons originales par les finalistes (Angélike Falbo, Rosa Laricchiuta, Mathieu Holubowski et le gagnant, Kevin Bazinet), dont le premier extrait, « Jusqu’où tu m’aimes », par Kevin Bazinet. On peut aussi entendre les chansons les plus populaires entendues pendant la saison, telles que votées par le public. Il y en a deux pour chacune des étapes du concours pour un total de huit, incluant deux chansons par Kevin Bazinet et par Céleste Lévis, la version unique de « Ton amour a changé ma vie » par David Fleury et l’explosive « Come With Me Now » par Simon Morin. On peut aussi entendre les deux duels les plus marquants : « Always On My Mind » par Karine Ste-Marie et Mathieu Holubowski, ainsi que « Je ne suis qu’une chanson » par les divas Johanne Lefebvre et Sylvie Desgroseilliers. On peut rapidement noter plusieurs manques importants, surtout parmi les performances qui bougeaient le plus (par exemple « Uptown Funk » par Gaya Michel Élie), mais ce sont les choix du public! (mai 2015)

Productions J

 

2014 :

 

Beck – Song Reader

BeckSong Reader

Song Reader contient 20 chansons écrites par Beck et interprétées par divers artistes. Paru en 2012 sous la forme de feuilles de partitions illustrées, l’album voit enfin le jour dans son format traditionnel. On peut y entendre Norah Jones, Jack White, Jeff Tweedy, Fun., Jarvis Cocker, Loudon Wainwright III, Marc Ribot, Jack Black et plusieurs autres. En plus de réaliser l’album avec Randall Poster, Beck vient lui-même interpréter la beatlesque « Heaven’s Ladder ». (septembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 27, 15 août 2014)

Warby Parker / Capitol / Universal

½

Billy Talent – Hits

Billy TalentHits

Onze ans après la sortie de leur premier album est maintenant venu le temps de faire une récapitulation de la carrière de Billy Talent. Les quatre albums du groupe torontois sont représentés sur cette compilation avec quelques extraits de chacun, présentés chronologiquement. Il y en a 12 en tout, en plus de 2 nouvelles pièces, « Kingdom of Zod » et « Chasing the Sun ». Quelques titres additionnels auraient été agréables, surtout de leur premier disque qui contenait plusieurs pièces incontournables pour le groupe. Autre détail agaçant : la pochette ne contient aucune information sur le groupe, ses albums, etc., une information toujours utile et intéressante lorsqu’on a entre les mains une récapitulation de 10 ans de carrière. Malgré tout, il s’agit d’une très bonne compilation qui s’écoute avec beaucoup de plaisir. Une version avec DVD est aussi disponible. (décembre 2014)

Vidéoclip : « Kingdom of Zod »

Warner

Bran Van 3000 – Greatest Hits

Bran Van 3000Greatest Hits

Le collectif montréalais dirigé par James DiSalvio a présenté 5 albums depuis son apparition en 1997. Cette compilation fait une rétrospective du meilleur de leur carrière avec 18 titres totalisant 77 minutes. On y trouve bien évidemment les incontournables « Drinking in L.A. » et « Astounded » (avec de l’échantillonnage de Curtis Mayfield), mais aussi « Couch Surfer », « Grace », « Loaded » (avec Big Daddy Kane), « Go Shoppin » (avec Eek-A-Mouse), « Montréal » (avec Youssou N’Dour), « Everywhere » et « Afrodiziak ». À la toute fin du CD, on peut entendre leur nouvelle version dépouillée de « Drinking in L.A. » enregistrée pour la compilation Trente récapitulant les 30 ans de l’étiquette Audiogram. Malheureusement, l’ordre des chansons est aléatoire et le CD ne contient aucun livret. Il s’agit tout de même d’une excellente compilation pour l’innovateur groupe électro-pop. (décembre 2014)

Vidéoclips : « Drinking in L.A. » - « Astounded »

Audiogram

Zac Brown Band – Greatest Hits So Far...

Zac Brown BandGreatest Hits So Far...

Après seulement trois albums studio distribués à grande échelle, le groupe de country contemporain présente déjà une compilation de ses meilleures chansons. Elle contient en fait les 14 simples que le groupe a lancés entre 2008 et 2013. Parmi ceux-là, pas moins de 8 ont atteint le numéro 1 au palmarès country du Billboard : « Chicken Fried », « Toes », « Free », « Highway 20 Ride », « As She’s Walking Away », « Colder Weather », « Knee Deep » et « Keep in Mind ». La plupart des autres ont quant à eux atteint le top 10. Même si une compilation pouvait sembler trop hâtive dans le cas du Zac Brown Band, elle présente suffisamment de matériel de qualité pour satisfaire tout amateur de country. (décembre 2014)

No Reserve / Atlantic / Warner

Nicola Ciccone – Les incontournables 1999-2014 (2 CD)

Nicola CicconeLes incontournables 1999-2014 (2 CD)

Après 15 ans de carrière et 8 albums, l’auteur-compositeur et interprète québécois d’origine italienne présente une première compilation de ses plus grandes chansons. Il s’agit d’une compilation double contenant pas moins de 31 chansons. On peut y entendre tous ses plus grands succès dont 7 chansons revisitées, ainsi que deux titres inédits : « Sourire » (premier extrait du CD et sa 100e chanson écrite) et « Comme au tout premier jour ». Parmi ses « incontournables », notons évidemment « J’t’aime tout court », qui a remporté un Félix en 2004, « L’opéra du mendiant », « J’t’aime pas, j’t’adore », « Le menteur » et « Chanson pour Marie ». (décembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 47, 2 janvier 2015)

Matita

½

Sylvain Cossette – Les numéros 1

Sylvain CossetteLes numéros 1

Pour souligner ses 20 ans de carrière en solo, Sylvain Cossette présente ses plus grands succès francophones sur un même CD. On peut y redécouvrir 17 succès incluant les incontournables « J’ai besoin », « Le monde est fou », « Reviens-moi » et « J’suis humain », ainsi que les extraits de son dernier album « Pour toujours », « Malgré tout » et « Je ferai sans toi ». On peut également entendre une toute nouvelle chanson à succès, « Ici L.A. ». Évidemment, il y a tout un pan de ses succès des dernières années qui est ignoré ici, soit ses reprises de succès rock des années 1970. Par contre, si ce sont les chansons pop rock souvent romantiques du chanteur à la voix d’or qui vous ont d’abord séduits, elles se retrouvent toutes sur cette compilation, sauf pour un oubli d’importance, sa reprise de « Que je t’aime » de Johnny Hallyday. (mai 2014)

Vidéoclips : « Pour toujours » - « Malgré tout » - « Je ferai sans toi »

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 13, 9 mai 2014)

S7

Luc De Larochellière – En bref (2 CD)

Luc De LarochellièreEn bref (2 CD)

À la fin des années 1980, Luc De Larochellière est devenu le porte-étendard de la nouvelle génération d’auteurs-compositeurs et interprètes au Québec. Avec En bref, on nous présente un récapitulatif sur deux CD de sa carrière de 28 ans. On peut y entendre ses 25 plus grands succès présentés chronologiquement. La seule exception : le 2e CD se conclut par une nouvelle version d’une de ses toutes premières chansons, « Le trac du lendemain », qu’il avait présentée au Festival de la chanson de Granby en 1986. Parmi les chansons les plus célèbres de son répertoire, on retrouve les incontournables « Amère America », « La route est longue », « Chinatown Blues », « Sauvez mon âme », « Cash City », « Si fragile », « Six pieds sur terre », « Tu crack Marcel », « Pop désintox », et encore beaucoup plus. (mai 2014)

Vidéoclips : « Amère America » - « Sauvez mon âme » - « Cash City »

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 9, 11 avril 2014)

Victoire

Dan Desnoyers – In Da House 2015

Dan DesnoyersIn Da House 2015

Voici une nouvelle compilation house de la part du prolifique DJ québécois. Dans cette édition 2015, il propose quelques étincelles latines, mais il demeure surtout bien ancré dans la musique house et le techno un peu plus progressif. Il faut presque essentiellement être féru de ce genre de musique pour connaître les pièces offertes puisqu’il plonge carrément dans l’underground de la musique house avec tout l’aplomb qu’on lui connaît. Parmi les morceaux les plus intéressants, notons « Mama Yo! » de Mayra Veronica, « Bump & Grind 2014 » de Waze, Odyssey and R. Kelley, « 3 Percent » de Kronic & Krunk et « Payback » de Dimitri Vangelis, Wyman & Steve Angello. Comme à son habitude, on retrouve une composition de son cru, « Unbreakable ». Encore une fois, D-Noy nous offre un mélange incessant de musique dansante pendant 63 minutes. Le principal problème est que plusieurs chansons risquent de laisser l’auditoire indifférent, tant qu’il ne se retrouvera pas dans le contexte électrisant d’un plancher de danse. (décembre 2014)

Megamix

D-Noy / Sony

Dan Desnoyers – Pacha Ibiza

Dan DesnoyersPacha Ibiza

Pour sa nouvelle compilation Pacha Ibiza, le fameux DJ québécois utilise à nouveau la formule qui fait son succès depuis plusieurs années, en présentant le meilleur de la scène house actuelle. Il débute en force avec la nouvelle version de « Pump Up the Jam » de Technotronic par les Bodybangers. Par la suite, on retrouve un peu moins de noms connus hors de la scène house underground, si ce n’est Steve Aoki et The Partysquad. Fidèle à son habitude, D-Noy présente une composition personnelle, « Take Me Back », mettant en vedette Sandy Duperval. Les 15 morceaux totalisant 65 minutes présentent un party incessant pour animer toute piste de danse. (mars 2014)

Sony

½

Selena Gomez – For You

Selena GomezFor You

La jeune chanteuse texane possède déjà quatre albums à son actif. Malgré ses 22 ans seulement, elle nous offre donc une première compilation de ses plus grands succès. En plus de ses meilleures chansons depuis 2009, on peut entendre son duo avec Selena, « Bidi Bidi Bom Bom », ainsi qu’une paire de nouvelles pièces : « The Heart Wants What It Wants » et « Do It ». Cette compilation de 15 titres réussit à démontrer à quel point cette jeune chanteuse est solide vocalement, autant dans les chansons émotives que dans les morceaux plus dansants. Selena Gomez fait assurément partie des meilleures chanteuses pop de sa génération. (janvier 2015)

Vidéoclip : « The Heart Wants What It Wants »

Hollywood / Universal

½

 

Georges Hamel – Une fleur pour vous

Georges HamelUne fleur pour vous

Quinze jours après avoir lancé son 44e album en 40 ans de carrière, voilà qu’on apprenait le décès de Georges Hamel, après cinq années d’un combat incessant contre le cancer de la moelle osseuse. Cet album-cadeau pour ses fans prend donc toute sa signification. On y trouve 13 des plus grandes chansons de sa carrière, en duo avec des artistes populaires. On peut entre autres entendre Annie Blanchard, Laurence Jalbert, Renée Martel, Brigitte Boisjoli, Marie-Denise Pelletier, Paolo Noël et Michel Louvain. Le gentleman de la chanson country québécoise aura perdu son combat contre la maladie, mais ses chansons demeureront vivantes bien longtemps. Une fleur pour vous vient boucler la boucle de belle façon, une très belle conclusion! (mars 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 7, 28 mars 2014)

Tandem

½

Catherine Lara – Au coeur de l’âme yiddish

Catherine LaraAu coeur de l’âme yiddish

En compagnie de l’ensemble Sirba Octet, la chanteuse et violoniste reprend 10 chansons de son répertoire en version yiddish. Cet album paru originalement en 2012 est enfin disponible au Québec et permet de redécouvrir l’oeuvre de cette artiste de grand talent. On peut entendre évidemment « Nuit magique », « La craie dans l’encrier » et plusieurs autres pièces incontournables de son répertoire. (juillet 2014)

Music Hall

½

Renée Martel – 5 albums incontournables (5 CD)

Renée Martel5 albums incontournables (5 CD)

Quatre albums de Renée Martel ont été réédités et relancés individuellement il y a quelques mois. Ils sont maintenant regroupés dans un coffret avec en boni un 5e CD, Souvenirs de vacances avec René Simard (paru en 1978). L’album Les grandes chansons est paru en 1993 et il contient ses plus grands succès fraîchement réenregistrés. On peut y entendre 15 titres dont bien évidemment « Liverpool », « Un amour qui ne veut pas mourir », « Prends ma main », « Je vais à Londres » et « Je reviens ». Paru en 1992, l’album Authentique constituait en quelque sorte un retour pour elle après plusieurs années d’absence sur disque. On y retrouve le succès « Je reviens », mais on peut aussi y entendre deux titres coécrits par Paul Daraîche, ainsi que « Le goût de te retrouver » signé par Édith Butler. Les 2 autres albums inclus dans le coffret sont Un coin du ciel, paru en 1981 et incluant la chanson-titre à succès écrite par Marcel Martel, ainsi que Renée Martel chante Connie Francis et Brenda Lee, un album en anglais lancé en 1980. Le coffret contient donc la réédition de 5 des albums les plus marquants de la carrière de la reine du country québécois. (décembre 2014)

Martin Leclerc

Dean Martin – Essential Love Songs

Dean MartinEssential Love Songs

Qui de mieux pour chanter l’amour que le crooner Dean Martin? Sur Essential Love Songs, on peut entendre 16 classiques du genre, tous intemporels et toujours aussi pertinents pour une soirée en amoureux. On y retrouve entre autres « Just in Time », « I’ve Grown Accustomed to Her Face », « Dream a Little Dream of Me », « That’s Amoré » et « You’re Nobody ‘Til Somebody Loves You ». Même s’il est disparu il y a près de 20 ans, Dean Martin demeure bien vivant grâce à sa musique inoubliable. (février 2014)

Universal

½

Loreena McKennitt – The Journey So Far: The Best of Loreena McKennitt

Loreena McKennittThe Journey So Far: The Best of Loreena McKennitt

Depuis 30 ans, la chanteuse canadienne est plutôt demeurée indépendante, en marge de l’industrie musicale. Elle est une chanteuse inclassable qui a toujours navigué entre la musique new age, le folk, la musique celtique et les musiques du monde. Cette compilation présente les 12 plus grands succès de l’artiste à ce jour, incluant « The Mummers’ Dance », « The Mystic’s Dream » et « The Bonny Swans ». Une version de luxe est également en vente, avec un deuxième CD intitulé A Midsummer Night’s Tour. Ce disque présente les 9 meilleures performances livrées lors de son concert de juillet 2012 à Mayence en Allemagne, la ville où a été enregistré Troubadours on the Rhine, paru en 2012. (mars 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 7, 28 mars 2014)

Quinlan Road / Universal

½

My Chemical Romance – May Death Never Stop You: The Greatest Hits 2001-2013

My Chemical RomanceMay Death Never Stop You: The Greatest Hits 2001-2013

Après 12 ans d’existence, le groupe pop punk / emo du New Jersey My Chemical Romance a décidé de se séparer il y a un peu plus d’un an. Avec May Death Never Stop You, ils présentent en quelque sorte leur testament musical. On y retrouve leurs 15 plus grands succès, extraits de leurs 4 albums studio. L’ensemble est présenté chronologiquement pour avoir une bonne idée de l’évolution du groupe qui donnait plutôt dans l’opéra rock depuis quelques temps déjà. D’ailleurs, les extraits de leurs derniers albums surprennent par leur cohérence dans une compilation de ce type. Seul leur premier album, I Brought You My Bullets, You Brought Me Your Love, peut sembler quelque peu mal représenté avec 2 titres, mais on se reprend à la fin du CD avec 3 démos tirés des séances d’enregistrement de ce premier disque. Avant de nous offrir les meilleurs moments du groupe, on nous présente leur dernière chanson enregistrée, « Fake Your Death ». Est-ce qu’ils ne feindraient pas leur mort par hasard? Ils ne seraient pas les premiers à le faire pour ensuite revenir triomphalement (parlez-en à KISS, les maîtres du marketing!). Même les fans du groupe qui possèdent déjà tous leurs albums jouiront d’une grande satisfaction à l’écoute de cette excellente compilation qui s’écoute comme un véritable album. (mai 2014)

Vidéoclips : « Helena » - « The Ghost of You » - « Welcome to the Black Parade » - « Teenagers » - « Famous Last Words » - « Na Na Na » - « Sing » - « Planetary (GO!) » - « The Kids From Yesterday »

Reprise / Warner

Claude Nougaro – Best of Made in USA

Claude NougaroBest of Made in USA

Au milieu des années 1980, le légendaire chanteur pop rock français Claude Nougaro s’est retrouvé sans contrat de disque. Il a alors décidé de partir s’installer à New York pour s’inspirer et il y a écrit et enregistré Nougayork, l’un de ses plus grands succès en carrière. Deux ans plus tard, il récidivait avec Pacifique enregistré entre New York, Los Angeles et Toulouse. C’est le meilleur de ces deux albums qu’on peut entendre sur cette compilation de 15 titres. En plus des 7 extraits des deux albums américains, on retrouve 6 enregistrements en concert au Zénith en 1989, ainsi que des remix de « Nougayork » et « Lady Liberty ». Même si la compilation ne présente qu’une période très précise de la longue carrière de Nougaro, elle inclut des chansons incontournables de son répertoire qu’il est bien agréable de redécouvrir. (mars 2014)

Warner

½

Frank Sinatra – Nothing But the Best

Frank SinatraNothing But the Best

Paru en 2008 pour souligner les 10 ans du décès de Frank Sinatra, Nothing But the Best est relancé à nouveau pour notre plus grand plaisir. Il s’agit sans contredit de la meilleure collection de succès jamais parue pour le plus célèbre des crooners. On y retrouve 21 succès dont les incontournables « The Way You Look Tonight », « Luck Be a Lady », « Fly Me to the Moon », « My Kind of Town », « Strangers in the Night », « Summer Wind », « It Was a Very Good Year » et « The Girl from Ipanema ». On peut aussi entendre un enregistrement inédit de « Body and Soul » dont la voix a été enregistrée en 1984, avec des arrangements de 2007. Même si la compilation ne couvre pas la carrière complète du chanteur, se concentrant surtout sur les années 1960, on y trouve tout de même ses succès les plus importants. Le seul classique qui manque véritablement est « Love and Marriage ». (mai 2014)

Universal

Frank Sinatra – Sinatra, With Love

Frank SinatraSinatra, With Love

Le légendaire crooner Frank Sinatra a toujours su chanter l’amour. Donc, quoi de plus naturel qu’une compilation regroupant 16 de ses plus grandes chansons d’amour. On n’y retrouve pas de réelles surprises avec quelques succès et autres standards de son répertoire. Les pièces les plus célèbres incluent « The Way You Look Tonight », « The Look of Love » et « It Had to Be You ». Avec seulement 48 minutes, on aurait certainement pu inclure plusieurs titres additionnels pour en faire une collection plus complète. Mais, il s’agit tout de même d’un bon regroupement de chansons romantiques pour une soirée en amoureux près du foyer. (février 2014)

Universal

½

Spandau Ballet – The Story: The Very Best of Spandau Ballet

Spandau BalletThe Story: The Very Best of Spandau Ballet

Même si le groupe new wave de Londres a surtout connu le succès dans les années 1980, il reste qu’il existe depuis maintenant 35 ans. Voici donc une bonne raison pour lancer un album présentant une rétrospective de leur carrière. En fait, on y trouve peu de différences par rapport à la compilation Gold parue en 2001, le principal ajout étant le simple « Once More » de leur album retour du même titre en 2009. En boni, on retrouve sur cette anthologie trois nouvelles pièces, dont l’extrait « This is the Love ». Elles viennent compléter à merveille le CD qui totalise plus de 80 minutes avec 19 titres. En plus, l’ensemble est présenté chronologiquement pour une excellente compilation. (décembre 2014)

Vidéoclip : « True »

Chrysalis / Warner

½

The Specials – The Best of the Specials

The SpecialsThe Best of the Specials

Le groupe ska anglais a peut-être lancé seulement 3 albums studio entre 1979 et 1984, mais il a tout de même présenté plusieurs chansons marquantes. On en retrouve 20 sur cette compilation très complète sur la carrière du groupe. Présentées chronologiquement, les pièces couvrent les 3 albums. Parmi les incontournables, notons l’excellente « A Message To You Rudy », « Gangsters », « Nite Klub » et « Concrete Jungle ». On retrouve une pièce en concert, « Too Much Too Young ». Cette compilation était déjà parue au Royaume-Uni en 2008, mais elle est enfin disponible en Amérique. (décembre 2014)

Chrysalis / Warner

Tina Turner – Love Songs

Tina TurnerLove Songs

On retrouve plusieurs compilations de Tina Turner sur le marché et en voici une autre, cette fois-ci autour du thème de l’amour. En fait, Love Songs contient bien peu de différences par rapport aux collections présentées précédemment, puisque l’œuvre de Tina Turner tourne autour de ce thème de toute façon. On peut donc y entendre 18 des plus grands succès de la chanteuse, à l’exception de quelques musiques de films qui ne s’y retrouvent pas (par exemple « We Don’t Need Another Hero » du film Thunderdome). Le CD de plus de 74 minutes fait une excellente rétrospective de la carrière de la chanteuse, remontant même à ses années avec Ike Turner avec « River Deep Mountain High » de 1966. Les quelques inconvénients qu’on peut soulever sont d’abord le manque de chronologie entre les chansons et l’absence d’une biographie dans le livret. Pour le reste, Love Songs vous permettra de redécouvrir avec plaisir l’ensemble de l’œuvre de la légendaire chanteuse sur fond de romantisme. (février 2014)

Vidéoclip : « The Best »

Parlophone / Warner

½

Roch Voisine – My Very Best

Roch VoisineMy Very Best

Après plus de 25 ans de carrière, il est temps pour une compilation des plus grands succès de Roch Voisine en anglais. On y retrouve ses 12 chansons les plus populaires dans la langue de Shakespeare, en plus de 4 titres inédits. Ces nouvelles chansons incluent l’hymne officiel de l’équipe canadienne à Sotchi en anglais et en français, « Living Out My Dreams / Pour l’honneur », pour lequel Voisine est accompagné par l’Orchestre symphonique de Montréal et son chef Kent Nagano. On peut également entendre sa reprise des Red Hot Chili Peppers, « Under the Bridge », avec Carlos Santana à la guitare. Parmi ses succès incontournables assemblés ici, notons bien sûr « Kissing Rain » et « I’ll Always Be There ». (mars 2014)

Vidéoclips : « I’ll Always Be There » - « Kissing Rain »

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 4, 7 mars 2014)

R.V. International / Sony

½

Rufus Wainwright – Vibrate: The Best of Rufus Wainwright

Rufus WainwrightVibrate: The Best of Rufus Wainwright

Après 15 ans de carrière, voici venu le moment de faire le bilan pour l’auteur-compositeur et interprète montréalais établi à New York. On retrouve sur Vibrate ses 18 plus grands succès à ce jour. On peut surtout entendre des extraits de ses cinq premiers albums parus entre 1998 et 2007, en plus de deux titres de son plus récent album, Out of the Game, lancé en 2012. On peut également y trouver son excellente version de « Hallelujah » de Leonard Cohen, parue sur la bande originale de Shrek, ainsi que découvrir une nouvelle chanson, « Me and Liza ». Il n’y manque que « Across the Universe », sa très bonne version du classique des Beatles. Même si les chansons ne sont pas présentées chronologiquement, la qualité qu’on y retrouve fait en sorte que Vibrate est une excellente collection des meilleurs morceaux de Rufus Wainwright. Elle sera appréciée autant de ses fans que d’un nouveau public qui voudrait le découvrir. (avril 2014)

Vidéoclips : « April Fools » - « Cigarettes and Chocolate Milk » - « The One You Love » - « Going to a Town »

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 6, 21 mars 2014)

Universal

2014 Grammy Nominees

2014 Grammy Nominees

Comme chaque année depuis 20 ans, l’équipe des Grammy nous présente les artistes nommés dans les principales catégories pour la grande soirée de gala du 26 janvier, plus particulièrement dans le style pop, mais aussi country et hip hop. On peut entre autres entendre les succès monstre de Bruno Mars (« Locked Out of Heaven »), Robin Thicke (« Blurred Lines »), Daft Punk (« Get Lucky »), Katy Perry (« Roar »), Kendrick Lamar (« Swimming Pools (Drank) ») et P!nk (« Just Give Me a Reason »). On retrouve 18 titres en tout pour un total de plus de 70 minutes de la musique la plus populaire des 12 derniers mois aux États-Unis. (mars 2014)

Vidéoclips : « Locked Out of Heaven » (Bruno Mars) – « Blurred Lines » (Robin Thicke) – « Roar » (Katy Perry)

Atlantic / Warner

½

Les années bonheur : La compilation officielle

Les années bonheur : La compilation officielle

Les années bonheur est un spectacle unique qui mettra en vedette pour la première fois sur une même scène Renée Martel, Chantal Pary et Michel Louvain. La première partie sera assurée par le jeune David Thibault, celui qui s’est fait découvrir en 2013 grâce à son interprétation de « Blue Christmas » d’Elvis Presley. Cette compilation officielle présente les 4 plus grands succès de chacune des trois vedettes du spectacle dans leur version originale. En boni, on peut entendre David Thibault chanter deux succès du king, « Heartbreak Hotel » et « Blue Suede Shoes ». Un seul détail plutôt décevant : le livret contient des fautes d’orthographe inacceptables. (décembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 49, 16 janvier 2015)

Martin Leclerc

½

Boyhood

Boyhood (bande originale du film)

Comme c’est souvent le cas pour la musique des films de Richard Linklater (Dazed and Confused, Suburbia, School of Rock), on retrouve sur la bande originale de Boyhood une panoplie d’artistes éclectiques. On peut entendre du rock classique (Paul McCartney & Wings pour « Band on the Run »), du folk (Bob Dylan pour « Beyond the Horizon »), du rock garage (The Hives pour « Hate To Say I Told You So ») et de la musique pop (Gnarls Barkley pour « Crazy »). Par contre, on retrouve une tendance générale au rock alternatif / indie rock avec des artistes comme Arcade Fire, The Black Keys, Wilco, Vampire Weekend et Tweedy (Jeff Tweedy et son fils Spencer pour la seule chanson originale du CD, « Summer Noon »). On peut aussi entendre les classiques « Yellow » de Coldplay et « Do You Realize?? » des Flaming Lips, ainsi que le hit plus récent de Gotye avec Kimbra, « Somebody That I Used To Know ». En fait, malgré quelques titres plus obscurs parmi les 16, Boyhood présente pratiquement une compilation de mégasuccès pendant 62 minutes. Une très bonne bande originale de film! (septembre 2014)

Bande-annonce du film

Nonesuch / Warner

½

Certifié country : d’hier à aujourd’hui

Certifié country : d’hier à aujourd’hui

La musique country fait partie de nos racines et de nombreuses performances ont été réalisées à Radio-Canada. Sur Certifié country, on peut entendre 21 de ces prestations inédites enregistrées par les micros de Radio-Canada au cours des 40 dernières années. On y retrouve des artistes de différentes générations dont Willie Lamothe, Georges Hamel, Paul Brunelle, Paul Daraîche, Renée et Marcel Martel, Patrick Norman, Zachary Richard, Gildor Roy, Laurence Hélie, Bourbon Gauthier, Jorane, Éric Goulet et Mara Tremblay. Parmi les titres les plus intéressants, il y a « À ma mère » de Paul Daraîche par Patrick Norman et Laurence Jalbert dès l’ouverture, « Jolene » par Mara Tremblay, « Jambalaya on the Bayou » par Patrick Norman et Gildor Roy, ainsi que « Dans ma belle petite maison » par Paul Brunelle. Voici une très bonne compilation pour redécouvrir certains des morceaux les plus intéressants du répertoire country québécois. (septembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 30, 5 septembre 2014)

Radio-Canada

½

Les Duos improbables 2

Les Duos improbables 2

Suite au succès inattendu du premier album des Duos improbables, voici une nouvelle édition joignant encore une fois des artistes qui ne se seraient probablement jamais rencontrés autrement. C’est ainsi que l’on peut entendre Marie-Michèle Desrosiers avec Plume Latraverse, Lisa Leblanc avec Patrick Bourgeois (pour la reprise des B.B., « Donne-moi ma chance »), Guylaine Tremblay avec Richard Séguin, Ingrid St-Pierre avec Éric Salvail (pour le classique de Julien Clerc, « Fais-moi une place »), et plusieurs autres. Les profits de la vente de l’album sont remis à l’organisme Les Impatients qui vient en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par l’expression artistique. La chorale des Impatients participe d’ailleurs à deux chansons : « Bravo Monsieur le monde avec Gabrielle Marion-Rivard et Yann Perreau, ainsi que « Aimons-nous » avec Marc Hervieux et Michel Rivard. (novembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 39, 7 novembre 2014)

La Tribu

The Fault in Our Stars (movie sountrack)

The Fault in Our Stars (bande originale du film)

Les mélodies contenues sur la bande originale du film The Fault in Our Stars s’adaptent parfaitement au film par leur légèreté et leur romantisme. On peut y entendre des chansons de Ed Sheeran, Jake Bugg, Birdy (pour 3 pièces), Charli XCX, Ray Lamontagne, Lykke Li et plusieurs autres artistes moins connus. Peu de titres se démarquent du lot, mais l’ensemble demeure cohérent et intéressant jusqu’à la fin. Il s’agit d’une bonne trame musicale que les amateurs du film apprécieront grandement. (juillet 2014)

Atlantic / Warner

Les grands classiques d’Edgar : Valses et Romances d’hiver (4 CD)

Les grands classiques d’Edgar : Valses et Romances d’hiver (4 CD)

Après 5 coffrets à succès, le mélomane Edgar Fruitier revient à la charge avec 4 CD présentant des valses viennoises et des musiques romantiques inspirées par l’hiver. La valse, danse emblématique de Vienne, était à une certaine époque liée à la fête et au bal, donc une musique parfaite pour souligner le passage du nouvel an. La ville présente d’ailleurs depuis 1938 les Concerts du Nouvel An où la valse est reine, interprétée par les plus grands chefs et orchestres du monde. Les deux premiers CD incluent donc des valses, mais aussi des polkas et opérettes, jouées par certains des meilleurs orchestres dans les années 1950-60. On retrouve entre autres des oeuvres incontournables d’Émile Waldteufel, Johann Strauss II, Josef Strauss et Franz Lehar. Les deux CD suivants incluent des musiques inspirées par la magie de l’hiver et de la période des Fêtes, une musique offrant une féerie romantique, de la nostalgie et du réconfort par encore une fois certains des meilleurs orchestres dans les années 1950-60. On peut y entendre bien évidemment des extraits de l’incontournable « Casse-Noisette » de Tchaikovsky, indissociable de la période des Fêtes depuis très longtemps. Les autres compositeurs présentés incluent Berlioz, Handel, Britten, Bach, Bizet, Liszt, Mozart et Vivaldi. On peut aussi entendre des pièces plus contemporaines de Gilbert Bécaud, Leroy Anderson et Engelbert Humperdinck. Ce superbe coffret permet de redécouvrir de grandes oeuvres, mais surtout il créera toute une ambiance pour vos soirées froides d’hiver au coin du feu. (décembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 50, 23 janvier 2015)

Octave / Universal

Ils chantent Louvain

Ils chantent Louvain

Sur cet album hommage à Michel Louvain, on retrouve certains des plus grands chanteurs du Québec comme Paul Daraîche, Mario Pelchat, Patrick Norman, Daniel Lavoie, Patrick Bourgois, René Simard et Jean-François Breau. L’excellente réalisation d’Antoine Gratton permet de redécouvrir de façon magnifique et moderne les plus grands succès de ce chanteur de charme qui fait carrière depuis 57 ans. Les 13 chansons présentées couvrent les 20 premières années de sa carrière et incluent les incontournables « Buenas Noches Mi Amor », « Lison », « Louise », « Sylvie » et « La dame en bleu ». (décembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 41, 21 novembre 2014)

Martin Leclerc

½

Just Passing Through: The Breithaupt Brothers Songbook Vol. II

Just Passing Through: The Breithaupt Brothers Songbook Vol. II

Les frères Don et Jeff Breithaupt ont écrit des pièces dignes des plus grands standards du jazz. Sur ce deuxième volume de leur Songbook, on peut entendre certains artistes de renom interpréter leurs superbes mélodies. On retrouve Kellylee Evans, Emilie-Claire Barlow, Ron Sexsmith, Paul Shaffer, Sarah Slean, Ian Thomas, et plusieurs autres. Tous ces grands noms de la musique canadienne se sont vus confier des chansons soigneusement choisies pour eux. Il y en a 15 en tout démontrant l’ampleur du talent des deux frères qui collaborent souvent à distance, Jeff habitant New York alors que Don a récemment quitté Toronto pour une brillante carrière de compositeur de musique de film à Los Angeles. (octobre 2014)

Alma / Universal / SIX

½

Légendes d’un peuple : Le collectif

Légendes d’un peuple : Le collectif

Après les livres et les CD des Légendes d’un peuple par Alexandre Belliard, voici un collectif d’interprètes qui se prête au jeu. Les Légendes d’un peuple racontent l’histoire du Québec et des Francophones en Amérique à travers de grands noms comme Paul Chomedey de Maisonneuve, Papineau, Riel, Yvon Deschamps, etc. Sur cet album, ce sont 13 histoires qui nous sont racontées en musique par Mara Tremblay, Paul Piché, Vincent Vallières, Richard Séguin, Yann Perreau, Jorane et plusieurs autres. Avec ce collectif, Belliard peut enfin faire connaître ses légendes à plus grande échelle. (décembre 2014)

Spectra

½

Ne me quitte pas : Un hommage à Jacques Brel

Ne me quitte pas : Un hommage à Jacques Brel

Pour rendre hommage à Jacques Brel, des interprètes québécois sont entrés en studio et ont enregistré 11 de ses plus grands succès en versions dépouillées. On peut entendre évidemment « Ne me quitte pas » (Isabelle Boulay), « Amsterdam » (Bïa), « La chanson des vieux amants » (Bruno Pelletier), « Quand on n’a que l’amour » (Catherine Major) et « La quête » (Marc Hervieux). Les autres artistes qui prêtent leurs voix aux textes et aux mélodies inoubliables de Brel sont Paul Piché, Luc De Larochellière, Pierre Flynn, Marie-Élaine Thibert, Diane Tell et Danielle Oddera. Malheureusement, les interprétations tombent à plat pour la plupart, sans émotion, et ne font honneur en rien aux versions originales. (décembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 47, 2 janvier 2015)

Spectra

½

On a tous quelque chose de Sweet People

On a tous quelque chose de Sweet People

L’histoire d’amour entre le groupe d’Alain Morisod, Sweet People, et le Québec dure depuis plus de 35 ans. Il est donc tout naturel que des artistes québécois reprennent les chansons du groupe suisse à leur façon. C’est dans un style souvent à tendance country que nous pouvons redécouvrir ces succès incontournables comme « River Blue » (Laurence Jalbert), « Je t’attendrai my love » (Maxime Landry), « Les violons d’Acadie » (Jean-François Breau), « Chansons d’amour » (Renée Martel), « Une chanson italienne » (Marco Calliari) et « Les fiancés du Lac de Côme » (Florence K). Parmi les autres interprètes présents, notons Paul Daraîche, Ima, Patrick Norman, Cindy Daniel et Emilie-Claire Barlow. (décembre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 48, 9 janvier 2015)

MP3

Par ici la visite!

Par ici la visite!

Cette compilation regroupe 21 chansons traditionnelles enregistrées à Radio-Canada au cours des 40 dernières années. On peut y entendre Yves Lambert, Mauvais Sort, La Bottine Souriante, Le Vent du Nord, Les Charbonniers de l’enfer, Gilles Vigneault, Les Tireux d’Roches, Suroît, André Lejeune, Tex Lecor et plusieurs autres. Si certaines pièces sont des classiques du répertoire québécois comme « J’ai un bouton sur le bout de la langue », « La danse à St-Dilon » et « C’est dans le temps du Jour de l’An », on retrouve aussi bon nombre de chansons traditionnelles moins connues du grand public. Voici donc une excellente façon de découvrir la musique traditionnelle québécoise, question de taper du pied au party du nouvel an. (décembre 2014)

Radio-Canada / SIX

½

Quand le jazz est là : Les coups de cœur de Stanley Péan

Quand le jazz est là : Les coups de cœur de Stanley Péan

Avec Quand le jazz est là, l’animateur de radio Stanley Péan présente 11 coups de cœur de la musique jazz, tels que captés en direct par les micros de Radio-Canada au cours des 20 dernières années. On peut entendre Oliver Jones (« Place Saint-Henri » d’Oscar Peterson), Lorraine Desmarais, Carol Welsman, François Bourassa, Christine Jensen, Sylvain Lelièvre et plusieurs autres dans des prestations exceptionnelles qui permettent de redécouvrir toute leur virtuosité. Réalisé par Alain de Grosbois, Quand le jazz est là nous offre quelques-uns des moments les plus magiques captés par Radio-Canada, pour un album de première qualité qui s’étend sur 74 minutes. (juillet 2014)

Radio-Canada / SIX

Rio 2

Rio 2 (bande originale du film)

La suite de la comédie musicale animée présente à nouveau une musique dynamique sur fond de bossa nova brésilienne. Cet album inclut la musique du film dominée par le premier extrait de Janelle Monae (en 2 versions), « What is Love », ainsi que par « Welcome Back » de Bruno Mars, « Rio Rio » de Ester Dean (avec B.o.B.), « It’s a Jungle Out Here » de Philip Lawrence (en 2 versions) et « Favo de Mel » de Milton Nascimento. Les autres interprétations viennent essentiellement des acteurs et actrices qui ont prêté leurs voix aux personnages (Anne Hathaway, Jamie Foxx, Andy Garcia, etc.). On a réussi l’exploit de créer une atmosphère unique avec cet album de 40 minutes, qui demeure cohérent jusqu’à la fin sauf en de rares occasions. Les interprètes ne volent en aucun cas la vedette aux chansons, pour une bande originale de qualité. (avril 2014)

Vidéoclip : « What is Love » (Janelle Monae)

Atlantic / Warner

La symphonie rapaillée : 12 hommes rapaillés chantent Gaston Miron

La symphonie rapaillée : 12 hommes rapaillés chantent Gaston Miron

Suite au grand succès des deux premiers albums des 12 hommes rapaillés, voici 12 chansons symphoniques tirées de ces disques. Les orchestrations et arrangements de Blair Thompson donnent une toute nouvelle dimension aux poèmes de Gaston Miron. Vingt-quatre musiciens de l’OSM accompagnent les voix de Louis-Jean Cormier, Yann Perreau, Jim Corcoran, Richard Séguin, Vincent Vallières, Michel Rivard, Pierre Flynn, Yves Lambert, Martin Léon, Daniel Lavoie, etc. Encore une fois, l’œuvre de Gaston Miron est habilement mise de l’avant sur ce très bel album. (juin 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 10, 18 avril 2014)

Spectra

½

Trente (3 CD)

Trente (3 CD)

Dans le cadre du 30e anniversaire de l’étiquette de disques québécoise Audiogram, 30 artistes ont accepté de réenregistrer une chanson phare de leur répertoire. Ces versions épurées, enregistrées en une seule prise au Studio Victor, nous permettent du même coup de redécouvrir des classiques de la chanson d’ici. L’album triple implique des artistes incontournables comme Richard Séguin, Michel Rivard, Paul Piché, Ariane Moffatt, Jean Leloup, Pierre Flynn, Daniel Bélanger, et même Rock et Belles Oreilles. On retrouve aussi un hommage à Lhasa De Sela pour la chanson « De cara a la pared ». (octobre 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 32, 19 septembre 2014)

Audiogram

½

The Twilight Saga Forever: Love Songs (2 CD)

The Twilight Saga Forever: Love Songs (2 CD)

Juste à temps pour la St-Valentin, on nous propose une compilation double des chansons d’amour entendues dans la saga Twilight. Ce sont 34 titres qui sont présentés, par des artistes comme Christina Perri, Death Cab For Cutie, Cee Lo Green, Beck avec Bat For Lashes, Metric, Bruno Mars, Green Day, Lupe Fiasco et The Bravery. Plusieurs des chansons présentées peuvent être considérées comme de grandes chansons romantiques. Mais malheureusement, comme c’est souvent le cas sur ce genre de compilation, on ne retrouve aucune ligne directrice d’un point de vue musical. Il s’agit donc avant tout d’un album pour les fans inconditionnels de la saga Twilight. Pour les autres, vous possédez probablement déjà les albums contenant vos chansons préférées de toute façon... (février 2014)

Vidéoclips : « It Will Rain » (Bruno Mars) – « A Thousand Years » (Christina Perri) – « The Forgotten » (Green Day)

Rhino / Warner

 Unbroken (bande originale du film)

Unbroken (bande originale du film)

Le compositeur de musique de film français Alexandre Desplat a composé et dirigé la musique pour le drame de la 2e Guerre Mondiale d’Angelina Jolie Unbroken. Le film raconte l’histoire vraie du coureur olympique Louis Zamperini qui a survécu à un crash d’avion en mer et a été emprisonné dans différentes prisons japonaises. Il était donc de circonstance d’accompagner ce drame d’une musique classique plutôt dramatique, mais Desplat a voulu faire ressortir un côté sentimental, un peu plus lumineux. Des percussions rappellent l’ambiance militaire du film et les flûtes nous plongent dans un style plus japonais. Il en résulte un album passablement mélodique avec des passages très efficaces. La seule chanson sur cet album totalement instrumental arrive à la toute fin avec une pièce inédite de Coldplay, « Miracles ». (février 2015)

Parlophone / Warner

La Voix II

La Voix II

Suite au succès de la deuxième saison de l’édition québécoise de La Voix, le temps est venu d’un album récapitulatif des meilleurs moments de la saison. Le CD de 14 titres inclut deux versions de « La voix que j’ai » par les 4 coachs (versions live et studio). On y retrouve aussi les quatre chansons originales interprétées par le gagnant (Yoan) et les finalistes (Renée Wilkin, Rémi Chassé et Valérie Lahaie). Finalement, on peut redécouvrir 8 performances marquantes de la saison par les finalistes, mais aussi par Valérie Daure, Marie-Ève Fournier, Mathieu Provençal et G’Nee. Pour ceux qui ont apprécié le calibre des interprètes de cette deuxième saison, voici le souvenir par excellence. (juin 2014)

(lire aussi dans le magazine Vol. 10 No 17, 6 juin 2014)

Productions J

½

 

2013 :

 

The Angry Kids – The Hit Fix

The Angry KidsThe Hit Fix

Après un premier album l’an passé, le duo de Toronto revient à la charge avec une nouvelle compilation de grands succès dansants mixés sur 69 minutes. On y trouve entre autres les grands succès « This is What It Feels Like » d’Armin Van Buuren, « I Love It » d’Icona Pop (remixé par Hot Mouth), « Closer » de Tegan and Sara (remixé par Sultan + Ned Shepard) et surtout, « We Are Young » de Fun. (remixé par Alvin Risk). On peut aussi entendre Cody Simpson, Krewella, Jason Derulo, Avicii et Flo Rida, sans oublier une pièce des Angry Kids eux-mêmes, « We Could Be Lions ». Les transitions entre les morceaux de l’album sont particulièrement réussies alors qu’ils se fondent magnifiquement les uns dans les autres. À tel point qu’on réalise un peu tard que 3 ou 4 titres viennent de défiler à notre insu. Il s’agit d’une excellente compilation pour vous attirer vers les planchers de danse. (octobre 2013)

Warner

Angèle Arsenault – De souvenirs et d’amitié

Angèle Arsenault – De souvenirs et d’amitié

L’auteure-compositeure et interprète acadienne fait carrière depuis bientôt 40 ans et dans le cadre de l’événement Le retour de nos idoles, édition 2013, on nous présente un CD contenant ses 19 plus grands succès. On y trouve entre autres les incontournables « Moi j’mange », « De temps en temps moi j’ai les bleus » et « Je veux toute toute toute la vivre ma vie ». (juin 2013)

Musicor

½

Charles Aznavour – Best of : 40 chansons (2 CD)

Charles AznavourBest of : 40 chansons (2 CD)

Plusieurs compilations des plus grands succès de Charles Aznavour sont parues au cours des années et en voici une nouvelle. Cette anthologie de 40 chansons sur 2 disques présente l’essentiel de la carrière de la légende française. En plus de ses incontournables comme « La bohème », « Les comédiens », « Hier encore » et « For me… formidable », on peut entendre quelques-unes de ses plus belles chansons qui jouent un peu moins souvent. Il en résulte donc une excellente compilation qui plaira non seulement à ses fans, mais aussi aux néophytes ou aux plus jeunes qui voudraient le découvrir. Une version condensée sur un CD avec 20 chansons est également disponible. (décembre 2013)

DEP / Universal

Alain Barrière – Mes duos d’amour

Alain BarrièreMes duos d’amour

Amoureux du Québec depuis longtemps, le Français Alain Barrière présente 11 de ses plus grands succès en duo avec certaines des plus grandes voix féminines du Québec. On peut y entendre Cindy Daniel, Marie-Denise Pelletier, Brigitte M, Johanne Blouin, Ima, Judith Bérard, Giorgia Fumanti, Marie-Chantal Toupin, Audrey de Montigny et Mélanie Renaud. En boni, on peut entendre « Ma vie » avec Mario Pelchat qui tenait absolument à se joindre à ce projet de l’un de ses chanteurs préférés. Il est important de noter qu’il s’agit des enregistrements originaux de la voix du chanteur qui ont été retravaillés avec de nouveaux instruments et avec l’ajout des voix des chanteuses. Un beau cadeau pour les fans québécois d’Alain Barrière! (décembre 2013)

Harmonie

½

Justin Bieber – Believe Acoustic

Justin BieberBelieve Acoustic

Comme il l’avait fait en 2010 avec My Worlds Acoustic, le jeune chanteur pop canadien suit son album Believe avec des enregistrements acoustiques. On y retrouve 8 versions acoustiques de pièces de l’album, en plus de 3 nouvelles compositions. Malheureusement, ce sont des musiciens de studio qui assurent la plupart des guitares, même si Bieber participe à quelques morceaux. Il n’est donc visiblement pas encore assez à l’aise sur son instrument. Le répertoire un peu plus festif de Justin Bieber se transforme un peu bizarrement en une version acoustique un peu plus sérieuse, et ce sont donc sans surprise les pièces déjà douces au départ comme « As Long As You Love Me » et « Be Alright » qui se prêtent le plus facilement à l’exercice. « She Don’t Like the Lights » constitue certainement l’une des plus réussies avec son succès « Boyfriend ». Parmi les nouvelles chansons, « Yellow Raincoat » est un succès assuré et Bieber présente une ballade très personnelle en conclusion, « Nothing Like Us ». Est-ce qu’on avait besoin de Believe Acoustic? Certainement pas, mais ses fans devraient y trouver quelques éléments d’intérêt en attendant du véritable nouveau matériel. (février 2013)