Musicomania.ca - Votre guide musique !        

 

     

 

 

 

 

De gauche à droite :

Rangée du haut :

Paul McCartney, Ringo Starr

Rangée du bas :

George Harrison, John Lennon

 

 

Lecture :

Beatlemania : Le guide du fan des Beatles

 

 

John Lennon - Paul McCartney - George Harrison - Ringo Starr

 

L'histoire des Beatles remonte à la fin des années 50 à Liverpool en Angleterre. John Lennon achète une guitare et décide de former un groupe nommé The Quarrymen, inspiré par le nom de son école secondaire, Quarry Bank. Les membres de son groupe ont changé fréquemment et en octobre 1959, il était accompagné de Paul McCartney, George Harrison et du batteur Colin Hanton. En mars 1960, un camarade de classe, Stuart Sutcliffe, joint le groupe à la basse et suggère le nom des Beetles en réponse au groupe de Buddy Holly, les Crickets. Plus tard, on les appelait les Silver Beatles avant de devenir officiellement The Beatles au mois d'août 1960. Ils partent alors à Hambourg en Allemagne avec leur nouveau batteur Pete Best, dans le but de se faire connaître à travers l'Europe. Ils deviennent alors un groupe local très populaire avant de se faire expulser en novembre puisque George Harrison n'était pas encore majeur.

Ils retournent en Allemagne au début de 1961 pour accompagner le chanteur britannique Tony Sheridan. Les enregistrements avec Sheridan allaient être mis sur le marché plus tard dans les années 60. Sutcliffe avait alors quitté le groupe et avait été remplacé à la basse par Paul McCartney. Sutcliffe allait décédé d'une hémorragie au cerveau l'année suivante. 

Pendant l'année 61, ils jouent dans un grand nombre de clubs d'Angleterre, devenant une sensation de la musique underground, particulièrement au Cavern Club de Liverpool, leur ville natale. Ils jouaient surtout des reprises de rock n' roll américain à cette période. Lennon et McCartney commencent à composer des chansons originales ensemble en promettant de toujours partager les crédits de leurs compositions. Malgré tout, ils n'allaient écrire que quelques chansons réellement ensemble dans toute leur carrière.

À la fin de 1961, Brian Epstein devient leur gérant et commence à leur chercher un contrat de disque. Le 1er janvier 1962, les Beatles passent une audition pour Decca Records en jouant 12 reprises et 3 nouvelles chansons. Ils se font refuser en se faisant dire que les groupes à guitares étaient sur le point de disparaître. Epstein leur fait ensuite passer une audition à Parlophone, une division de EMI, avec le producteur George Martin, qui allait signer les Beatles le 9 mai 1962. Après une session d'enregistrement, Martin suggère de remplacer le batteur Pete Best. Ils amènent alors Ringo Starr, un batteur local bien connu. En octobre 1962, leur premier simple, "Love Me Do", est un succès top 20 en Angleterre, en partie grâce à Epstein qui en achète lui-même 10 000 copies pour être certain que la chanson se retrouve sur les palmarès. Les Beatles deviennent des invités réguliers à la BBC où ils performent plus de 50 fois entre 1962 et 1964.

En février 1963, ils retournent en studio pour enregistrer 10 chansons en une journée pour leur premier album Please Please Me qui allait paraître le mois suivant. Il devient un succès instantané en demeurant au premier rang en Angleterre pour 30 semaines. En octobre, les femmes criaient à leurs spectacles et c'était le début de la Beatlemania. Après une performance devant la famille royale au début de novembre, Parlophone lance un nouvel album, With The Beatles. À la fin de l'année, le groupe avait vendu plus de 2,5 millions d'albums en Angleterre en plus de plusieurs simples vendus à plus d'un million d'exemplaires.

Tout ce vacarme en Angleterre autour des Beatles se fait évidemment ressentir en Amérique. Le partenaire de EMI en Amérique, Capitol Records, qui boudait jusque là le groupe, décide enfin de sortir un album, Introducing The Beatles qui comprend tous les simples que les Beatles avaient sorti en Angleterre. Ils sortent ensuite Meet The Beatles en janvier 64 qui contient des versions remixées des 2 premiers albums du groupe. Après être passés au Ed Sullivan Show en février 1964 devant plus de 73 millions de personnes, on pouvait affirmer que les Beatles étaient devenus le plus important groupe en Amérique. La Beatlemania venait de traverser l'Atlantique et allait paver la voie à d'autres groupes d'Angleterre, ce qui allait devenir l'invasion britannique.

Pour capitaliser sur leur succès, on fait des Beatles les vedettes d'un film, A Hard Day's Night, qui reçoit avec surprise de bonnes critiques et dont la bande originale allait évidemment connaître un immense succès. Suite à la sortie du film en juillet, le groupe part en tournée à travers l'Amérique pour y faire 25 spectacles dans des stades des États-Unis et du Canada. À la fin de l'année, on pouvait retrouver l'album Beatles For Sale dans les magasins de disques d'Angleterre. En 1965, le groupe apparaît dans un deuxième film, Help!. On en fait paraître la bande originale et une autre immense tournée américaine s'ensuit.

Pas très heureux de leurs précédents succès commerciaux, les Beatles décident de prendre leur musique un peu plus au sérieux et laissent tomber les reprises et les chansons pop légères pour travailler des chansons plus introspectives et expérimentales. En décembre 1965 paraît Rubber Soul qui allait amorcer ce virage des Beatles. Une controverse est lancée par Lennon en 66 quand il déclare que les Beatles sont plus populaires que Jésus. Certaines stations de radio cessent alors de jouer leurs chansons et certains protestataires manifestent à l'extérieur des salles de spectacle où ils se produisent. Pendant ce temps, le groupe est sous l'influence d'un gourou indien, ce qui est devenu commun chez les groupes rock des années 60. Ils commencent d'ailleurs à introduire de la sitar indienne sur leurs albums. À la même période, ils commencent à utiliser en bonne quantité des drogues hallucinogènes.

Après la sortie de Revolver en 1966, que plusieurs considèrent comme leur meilleur album en carrière, ils partent aux États-Unis pour une dernière tournée. Ils manifestent le désir de se concentrer sur un travail plus approfondi en studio et de laisser tomber définitivement la scène. Alors qu'on ne les voit plus, des rumeurs de séparation commencent à se répandre, mais ce n'est pas le cas. Le groupe est bien enfermé en studio pour travailler son nouvel album qui allait paraître en 1967, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, un excellent album concept qui allait changer la façon de créer un album pour les générations à venir. L'album allait gagner 4 Grammys, dont celui du meilleur album.

Le 27 août 1967, leur gérant Brian Epstein est retrouvé mort d'une surdose de drogue, possiblement volontaire. Les Beatles décident de ne pas engager un autre gérant, mais plutôt de s'occuper eux-mêmes de leur carrière. Leur premier projet sans gérant est l'album Magical Mystery Tour avec l'émission spéciale à la BBC. Le projet est attaqué par les critiques et plusieurs affirment qu'il a été le commencement de la fin pour les Beatles. En 1968, le groupe fonde sa propre étiquette de disques, Apple, et enregistre les pistes pour un nouvel album double. De la tension commence à s'installer entre les membres du groupe et la plupart des pièces du White Album sont enregistrées individuellement. Le résultat officiellement intitulé The Beatles, mais mieux connu sous le titre de White Album qui paraît en novembre est par moments très bizarre. Le même mois, Lennon lance un premier album solo en compagnie de sa nouvelle compagne, la japonaise-américaine Yoko Ono. L'album s'intitule Unfinished Music No. 1 - Two Virgins. Un peu plus tard, un film animé inspiré de la chanson "Yellow Submarine" est lancé sur les écrans de cinéma.

En 1969, les Beatles commencent à travailler un nouvel album live en studio dont le titre de travail est Get Back. Pour l'accompagnement d'un film, ils performent sur le toit de leur studio, ce qui allait être leur dernière apparition publique. En préparant le prochain album, ils se disputent au sujet des éléments créatifs à y apporter et le projet est arrêté. McCartney marie la photographe américaine Linda Eastman le 12 mars 69 et quelques jours plus tard, c'est au tour de Lennon d'épouser Yoko Ono. En mai, la situation s'aggrave dans le groupe alors qu'ils engagent Allen Klein comme nouveau gérant. Paul n'est pas d'accord puisqu'il voulait plutôt confier la responsabilité à son nouveau beau-père. Malgré les nombreux conflits, ils retournent en studio pour enregistrer Abbey Road. La cohésion de l'album s'avère surprenante compte tenu de la situation conflictuelle qui règne dans le groupe.

Au début de 1970, chacun des membres du groupe travaille à un album solo, mais ils continuent à démentir les rumeurs de séparation de plus en plus présentes. Lennon avait bien dit aux autres dès septembre 69 qu'il désirait quitter, mais à cause de la renégociation de contrat avec EMI, la séparation avait été repoussée. Pendant ce temps, une rumeur persiste aux États-Unis concernant le fait que Paul serait mort dans un accident d'auto quelques années auparavant et qu'il aurait été remplacé secrètement par un sosie!

Les tensions internes refont surface lorsque Allen Klein amène le réalisateur de renom Phil Spector pour réaliser et retravailler le projet oublié de Get Back qui allait paraître sous le titre de Let It Be au mois de mai 1970. C'était contre le souhait de Paul, d'autant plus que Klein demande à Paul de repousser la sortie de son premier album solo, McCartney pour ne pas nuire aux ventes de Let It Be. En colère, McCartney lance son album en avril, avant la sortie de celui des Beatles et annonce publiquement qu'il quitte le groupe. Le 31 décembre 1970, McCartney prend une action en justice contre Klein pour que le groupe soit officiellement dissout, ce qui offusque les 3 autres membres qui étaient prêts à continuer le groupe tout en poursuivant des carrières en solo. Tout espoir de réunion est désormais anéanti.

Dans les années suivantes, chacun des anciens Beatles poursuit une carrière solo. Les rumeurs de réunion demeurent toujours persistantes, mais jamais fondées. L'espoir tombe définitivement avec l'assassinat de John Lennon le 8 décembre 1980. Les Beatles sont introduits au temple de la renommée du rock en 1988.

L'intérêt pour l'oeuvre des Beatles demeure très marqué dans les décennies suivantes, mais des problèmes légaux empêchent de mettre sur le marché les oeuvres inédites du groupe. Au début de 90, les 3 membres restants et Yoko Ono arrivent à une entente qui permet de mettre sur le marché ces enregistrement inédits. C'est alors qu'on fait paraître en 94 les enregistrements à la BBC (Live At The BBC) qui connaissent un immense succès. En 95, les 3 Beatles survivants se joignent pour un documentaire sur le groupe et ils en profitent pour sélectionner du matériel inédit pour une anthologie. Ils complètent également 2 enregistrements démos laissés par John, "Free As A Bird" et "Real Love". Tout ce matériel allait paraître en 1996 sur 3 albums doubles, Beatles Anthology 1, 2, et 3. Malgré la piètre qualité sonore et les nombreux bruits ambiants, les 3 anthologies s'envolent comme des petits pains chauds. Aux États-Unis seulement, elles se vendent à plus de 15 millions d'exemplaires en moins d'un an, ce qui prouve que les Beatles constituent encore aujourd'hui le plus important groupe rock au monde.

En 2000, leurs 27 succès #1 sont regroupés sur un seul disque intitulé simplement 1. Il se vend encore une fois très bien et on emboîte ensuite le pas avec le même genre de compilation pour plusieurs artistes dont Elvis Presley.

Le 29 novembre 2001, George Harrison perd sa guerre contre le cancer. C'est à son tour de nous quitter.

En 2006, les membres restants Paul McCartney et Ringo Starr, ainsi que Yoko Ono et Olivia Harrison parviennent à s'entendre et permettent au Cirque du Soleil de lancer un spectacle unique autour de la musique des Beatles. LOVE voit donc le jour à Las Vegas à l'été 2006, grâce à la collaboration de George Martin et de son fils Giles qui retravaillent des pièces d'archives de la musique des Beatles. La musique des Beatles peut donc désormais revivre pour une toute nouvelle génération...

 

 

 

 

 

Lien externe :

Site officiel

 

John Lennon

 

John Winston Lennon est né à Liverpool en Angleterre le 9 octobre 1940. Son père, Fred Lennon a passé les 5 premières années de sa vie en mer pendant la 2e guerre mondiale. À son retour, sa mère Julia refusant de recommencer sa vie avec son père, celui-ci tente de récupérer son fils. Mais finalement, John grandit chez sa tante Mimi et son oncle George. Sa mère allait décéder en 1958 dans un accident d'auto presque en face d'où il habitait, alors qu'il avait 17 ans.

John n'est pas très discipliné à l'école et il préfère dessiner et écrire au sujet de ses camarades de classe, plutôt que de se concentrer sur ses études. Il fait très souvent l'école buissonnière et se fait prendre dans quelques petits vols. Son futur s'annonce plutôt sombre, jusqu'à ce que sa tante Mimi réussisse à convaincre le directeur de l'école Quarrybank d'écrire une lettre de recommandation au Liverpool Art College pour ses talents en dessin.

C'est au Liverpool Art College, en 1955, qu'il entend un ami jouer "Heartbreak Hotel" d'Elvis Presley. Son intérêt musical est alors piqué à tout jamais. Puis, il entend "Rock Island Line" de Lonnie Donegan sur Radio Luxembourg, ce qui le rend complètement dingue d'avoir sa propre guitare. Il rend sa tante Mimi folle et elle se trouve obligée de lui acheter une guitare. Elle lui disait alors qu'il ne se rendrait nulle part avec une guitare. John avait déjà appris l'harmonica dans sa jeunesse et il apprend la guitare par lui-même en appliquant des accords de banjo que sa mère lui avait appris.

En 1956, John démarre son propre groupe, The Quarrymen, avec un copain de longue date avec qui il avait fait les 100 coups, Pete Shotton. Ils interprètent alors les chansons les plus populaires, en inventant les mots qu'ils n'avaient pu comprendre à la radio. Nigel Walley et Ivan Vaughan complétaient le quatuor. C'est ce dernier qui introduit John à son ami Paul McCartney en 1957.

John épouse son amie de 4 ans Cynthia Powell en 1962. Elle est déjà enceinte d'un garçon qui allait voir le jour en avril 1963 et qu'ils allaient nommer Julian. John et Cynthia se séparent quelques années plus tard. En 1968, il rencontre l'américaine d'origine japonaise Yoko Ono avec qui il enregistre un premier album la même année. Il l'épouse le 20 mars 1969. De l'avis de plusieurs, Yoko serait la cause principale de la séparation des Beatles en 1970, alors qu'elle avait une influence immense sur John. Le couple célèbre a fait un bed-in pour la paix dans le monde en 1969 à l'hôtel Reine-Élizabeth de Montréal. Ce fut un événement très médiatisé à travers le monde.

Dans les années 70, suite à la séparation des Beatles, Lennon met sur le marché un bon nombre d'albums qui connurent tous beaucoup de succès, malgré l'inégalité de ceux-ci. La présence de Yoko Ono sur plusieurs de ces enregistrements est très critiquée. Le meilleur album qu'il fait paraître est certainement Imagine lancé en 1971 qui contient la chanson-titre qui demeure encore aujourd'hui le plus grand succès en solo de John Lennon. Un peu plus tard, il allait avoir une courte séparation avec Yoko et partir en cavale en Californie où il a travaillé un album avec Harry Nilsson qui allait paraître en 1974 sous le titre de Pussy Cats.

 

En 1975, il prend une semi-retraite pour passer du temps avec son nouveau fils Sean. Il veut éviter de refaire l'erreur qu'il avait faite avec son premier fils Julian. Le dernier album qu'il allait enregistrer est Double Fantasy qui contenait plusieurs chansons de Yoko Ono. Le 8 décembre 1980, John Lennon allait se faire tirer à bout portant par un fan détraqué, Mark David Chapman, qui lui avait demandé un autographe peu de temps avant, à l'extérieur de son appartement de New York. L'espoir des fans des Beatles de voir une réunion du groupe était désormais anéanti et l'album Double Fantasy allait battre tous les records de ventes. Celui qui avait prôné la paix dans le monde la majeure partie de sa vie était désormais victime de cette violence dans le monde.

 

Pour en connaître un peu plus sur la vie de John Lennon, vous pouvez visionner le DVD suivant :

 

peintures par Joba

www.painting-stars.com

 joba@painting-stars.com

 

 

 

 

 

Lien externe :

Site officiel

 

 

Paul McCartney

 

James Paul McCartney est né le 18 juin 1942 au Walton General Hospital de Liverpool en Angleterre. Sa mère y avait travaillé auparavant comme sage-femme. Son frère Michael, qui allait se faire appeler plus tard Mike McGear, est né 18 mois plus tard. La famille McCartney déménage à quelques reprises et lorsque Paul a 13 ans, ils déménagent sur Forthlin Road à Allerton près d'un terrain de golf et à environ un mille de la maison où habitait John Lennon.

La musique a toujours fait partie de la famille de Paul. Avant la guerre, son père était vendeur le jour et musicien de jazz le soir. Il jouait avec le Jim Mac' Jazz Band. Paul et son frère suivent tous les deux des cours de piano dès leur jeune âge. Leur mère, Mary, décède d'un cancer du sein quand Paul a 14 ans et que lui et son frère étaient partis dans un camp de scouts. Contrairement à John Lennon qui était un écolier très dissipé, Paul était plutôt studieux et réussissait bien à l'école.

Quand Lonnie Donnegan est venu jouer à Liverpool, Paul fut très impressionné et son père, Jim, lui a acheté une guitare. Un ami de Paul, Ivan Vaughan, l'invite un jour à Woolton pour voir le spectacle des Quarrymen. C'était le 6 juillet 1957. En fait, ce n'était pas tellement pour voir jouer le groupe, mais plutôt parce qu'Ivan lui avait dit que ce serait un bon endroit pour rencontrer des filles. Et Paul était déjà très intéressé par les filles dès l'âge de 14 ans. Plus tard cet après-midi là, Paul emprunte une guitare aux Quarrymen et impressionne les gars avec tous les accords et les paroles de "Twenty Flight Rock". La première impression que Paul a eu de John est qu'il était saoul. Mais, il lui a écrit les paroles de la chanson, plus celles de "Be Bop A Lula" pour qu'il puisse les apprendre. Quelques jours plus tard, Pete Shotten dit à Paul que les autres membres du groupe désirent qu'il se joigne à eux. C'était le groupe qui allait devenir les Beatles.

Paul commence à jouer la basse pour les Beatles le jour où leur bassiste, Stu Sutcliffe, quitte le groupe en 1961. Celui-ci allait décéder d'une hémorragie cérébrale un peu plus tard. En 1963, tous les membres des Beatles déménagent à Londres. Paul commence alors à fréquenter l'actrice Jane Asher sur une base régulière. Plus tard, il allait rencontrer une photographe américaine du nom de Linda Eastman. Il allait l'épouser le 12 mars 1969. Après la séparation des Beatles en 1970, Paul et Linda forment ensemble un groupe, les Wings, qui allaient connaître énormément de succès jusqu'à la fin des années 70. Par la suite, Paul se concentre sur sa carrière solo.

Certainement le meilleur musicien parmi les 4 Beatles, il est aussi un compositeur hors-pair. Tout au long de la carrière du groupe, il partage essentiellement l'écriture des pièces avec Lennon, qui est le poète du groupe. Ses talents de compositeur et de musicien se poursuivent ensuite avec les albums des Wings, mais aussi dans sa carrière solo. Il enregistre également quelques albums de musique classique.

Dans les années 80, le catalogue des chansons des Beatles est vendu pour plusieurs dizaines de millions de dollars US. Ces droits sont rachetés par Michael Jackson, un bon ami de McCartney, ce qui le déçoit énormément. Il avait enregistré avec Jackson un succès auparavant, "Say Say Say". Au début des années 2000, alors que Jackson avait un grand besoin d'argent, il décide de se départir de ces droits et c'est à nouveau Paul McCartney qui en fait l'acquisition au montant de 650 millions de dollars US. Qui d'autre pouvait se permettre une telle somme? Personne d'autre que Sir Paul McCartney!

Le 17 avril 1998, l'épouse de Paul depuis près de 30 ans, Linda Eastman, décède à l'âge de 56 ans. Le 11 juin 2002, il se remarie avec le mannequin unijambiste Heather Mills, qui est de 26 ans sa cadette.

Pour en savoir un peu plus sur Paul McCartney, vous pouvez vous procurer l'excellent livre suivant :

Paul McCartney, Morceaux choisis

 

Pour en savoir un peu plus sur le passage de Paul des Beatles aux Wings, visionnez le DVD suivant :

 

 

 

 

 

 

Lien externe :

Site officiel

 

 

George Harrison

 

George Harrison est né le 25 février 1943, ce qui en fait le plus jeune membre des Beatles. Il a été le seul du groupe dont l'enfance n'a pas été marquée par le divorce ou le décès de ses parents. Il avait 2 frères, Harold Jr. et Peter, et une soeur, Louise. Son père Harold était un chauffeur d'autobus et sa mère était femme de ménage et elle était très connue et appréciée des enfants du voisinage.

George va au Dovedale Primary School, la même école primaire que John Lennon, mais 2 ans après lui. Il va ensuite au Liverpool Institute, une année après Paul McCartney. Très jeune, il est déjà très indépendant et commence très tôt à aller à l'école avec des jeans et les cheveux longs. Ses parents, qui étaient très stricts, n'approuvaient pas son attitude et lui apprennent à contenir sa révolte. Il forme un premier groupe avec son frère Peter. Malgré leur jeune âge, ils réussissent à avoir quelques engagements.

George et Paul prennent le même autobus pour se rendre à l'école et ils se rendent compte assez vite qu'ils ont une passion commune pour la musique et la guitare. Ils passent beaucoup de temps ensemble à pratiquer la guitare. En février 1958, Paul introduit George aux Quarrymen, alors qu'il n'a que 14 ans à l'époque. Pas assez vieux pour se joindre au groupe, il traîne aux alentours très longtemps et en vient à idolâtrer John. À quelques spectacles où leur guitariste ne se présente pas, George qui traîne toujours sa guitare avec lui, le remplace. La mère de George est aussi très accueillante pour les gars du groupe qui peuvent venir chez George pour répéter. Graduellement, George devient un membre du groupe à part entière.

Au tout début des Beatles, George chante autant que John et Paul. Par contre, il n'écrit pas du tout pour le groupe, contrairement aux 2 autres. Plus tard, il commence à se concentrer un peu plus sur l'écriture et sa première chanson pour les Beatles est "Don't Bother Me". George devient avec le temps un musicien très sérieux qui travaille très fort à améliorer son jeu de guitare. On peut d'ailleurs constater dans tous les extraits sur scène des Beatles qu'il est très concentré, comparativement aux autres.

George rate presque la plus grosse apparition des Beatles en Amérique au Ed Sullivan Show le 9 février 1964, à cause d'un problème de gorge. Mais, il s'y présente quand même. Il rencontre le mannequin Patty Boyd lors du tournage du film A Hard Day's Night et ils se marient le 21 janvier 1966.

Comme les autres ex-Beatles, George Harrison connaît une très belle carrière solo. Son meilleur album, All Things Must Pass paraît avant même la séparation officielle des Beatles en 1970. En 1988, il forme un super-groupe avec Tom Petty, Bob Dylan, Roy Orbison et Jeff Lynne. Il s'agit des Traveling Wilburys qui devait être un projet d'une chanson, puis d'un album, mais à cause du succès obtenu, ils y sont allés d'un deuxième album, Traveling Wilburys Volume 3 en 1990. 

Dans les années 90, George est grandement ralenti par le cancer qui l'amène très près de la mort à quelques reprises. Il doit subir plusieurs interventions chirurgicales pour des tumeurs cancéreuses. En 1999, il est passé bien près de mourir d'une mort aussi violente que John Lennon, alors qu'un homme est entré chez-lui pour le poignarder. C'est sa seconde femme Olivia qui lui a sauvé la vie en assommant le détraqué.

Nous avons appris le décès de George Harrison le 29 novembre 2001 d'un cancer du cerveau. Il n'avait que 58 ans. Celui qu'on surnommait le "Beatle tranquille" n'est plus. Il laisse dans le deuil son épouse Olivia et son fils Dhani, 24 ans.

En 2002, un album amorcé par George Harrison avant son décès est complété et mis sur le marché. L'album s'intitule Brainwashed.

Pour en savoir un peu plus sur la vie de George Harrison, vous pouvez lire le livre suivant :

 

 

 

 

 

Lien externe :

Site officiel

 

Ringo Starr

 

Richard Starkey (alias Ringo Starr) est né le 7 juillet 1940 en banlieue de Liverpool en Angleterre. De trois mois l'aîné de John, il est donc le plus âgé des Beatles. Son père, aussi nommé Richard, a travaillé dans une pâtisserie où il a rencontré sa mère, Elsie. Ils se séparent en 1943. Il a une enfance heureuse, malgré plusieurs séjours à l'hôpital. À 6 ans, il s'y présente pour une appendicite alors qu'il se retrouve dans le coma pour 2 mois. À 13 ans, un rhume se transforme en pleurésie, ce qui lui fait rater plusieurs journées d'école. À l'âge de 15 ans, il a encore de la difficulté à lire et écrire.

Après avoir démarré son propre groupe en 1957 avec Eddie Miles, The Eddie Clayton Skiffle Group, il joint The Raving Texans en 59, dans lequel chante Rory Storm. Pendant cette période, il acquiert le surnom de Ringo à cause des nombreuses bagues (rings) qu'il porte. Il rencontre les Beatles pour la première fois à Hambourg en octobre 1960, alors qu'ils performent avec le groupe de Ringo qui s'appelle alors Rory Storm And The Hurricanes. Ringo se joint aux Beatles le 18 août 1962. Rory Storm se plaint du vol de son batteur, pendant que les premiers fans des Beatles désapprouvent la perte de Pete Best. Des gens font des vigiles à l'extérieur de sa maison et des émeutes au Cavern Club en criant : "Pete Best à tout jamais! Ringo jamais!".

Sa santé allait lui causer d'autres problèmes plus tard, alors qu'il allait rater les trois quarts d'une tournée en Scandinavie, Hollande, Extrême-Orient et Australie en 1964 pour se faire enlever les amygdales. Le premier film des Beatles qui devait s'intituler Beatlemania, mais qui s'est finalement nommé A Hard Day's Night, s'est appelé ainsi suite à ce qu'a dit Ringo après une journée de studio particulièrement longue et éprouvante.

Ringo épouse son amie de coeur de longue date Maureen Cox le 11 février 1965. Ils ont 3 enfants : Zak, Jason, et Lee. Ringo compose très peu pour les Beatles. Sa plus grande réussite est certainement "Octopus's Garden" qui est parue sur Abbey Road. Il est considéré comme le musicien le moins talentueux du groupe et il a déjà lui-même avoué avoir été chanceux de faire partie des Beatles, puisqu'il avait seulement été au bon endroit au bon moment.

Il est l'ancien Beatle qui a connu le moins de succès en solo et on lui reproche souvent encore aujourd'hui de s'appuyer sur le succès qu'ont eu les Beatles pour continuer sa carrière solo. Un de ses bons coups est le regroupement de plusieurs vedettes du monde musical le temps d'un spectacle d'où il est sorti l'album Ringo Starr And His All-Starr Band en 1990. Il allait répéter l'expérience en 1993 pour un volume 2 et on allait retrouver cette formule dans plusieurs autres spectacles de Ringo par la suite.

 

Richard Dion

 

 

Achetez votre musique sur CD Universe.

 

 

     

 

Musicomania.ca - Votre guide musique !

Copyright © 2001-2012, Musicomania.ca. Tous droits réservés. Courriel